Politique

Dieudonné bientôt invité sur RTL ?

Dieudonné bientôt invité sur RTL ?
Non Stop People
  • A-
  • A+

Dans une interview au Parisien, Yves Calvi, qui a fait sa rentrée aux commandes de la matinale de RTL ce lundi, a déclaré qu’il n’était pas contre le fait de donner la parole à Dieudonné. Tout en nuançant ses propos : « Je crains que l'artiste que j'aimais ne soit devenu un simple agitateur pervers. »

Yves Calvi est aux commandes de la matinale de RTL, et le journaliste a fait sa rentrée ce lundi. Dans une interview au journal Le Parisien, il a répondu aux questions des lecteurs, et a notamment annoncé son ambition pour cette année : « J'ai envie de rester moi-même, de parler à tout le monde. Dans une société française compliquée, une Europe perturbée, j'essayerai d'apporter des lignes de force, des éclairages qui permettent de mieux comprendre, sans a priori politique, historique, religieux. » Yves Calvi a également répondu à une question sur Dieudonné : « Faut-il donner la parole à Dieudonné ? Je crois que oui. La direction acceptera-t-elle ? Je pense que non. Si je l'invitais, ce serait pour comprendre ce qui l'anime aujourd'hui. Je crains que l'artiste que j'aimais ne soit devenu un simple agitateur pervers. Un journaliste responsable ne tend pas son micro à n'importe qui, mais en même temps on doit toujours se demander si cela apporte quelque chose. »

SARKOZY, LE PEN, MÉLENCHON, LES PLUS CORIACES

Maître des débats, Yves Calvi est aussi revenu sur ses interviews avec des hommes politiques, et notamment ceux qui lui ont « donné du fil à retordre ».  « Avec Nicolas Sarkozy, on a tous vécu des moments difficiles, comme avec les Le Pen père et fille, ou avec Mélenchon parce qu'on ne sait jamais ce qui va lui passer par la tête... Ce qui m'angoisse, c'est la stérilité, qu'on n'apprenne rien. Ce qui me rassure c'est quand un élu de droite est capable de saluer une réforme faite par la gauche et réciproquement. Dans ce que dit Le Pen comme Mélenchon, il y a des choses qui doivent être entendues. Ce sont des échos de la société. » Le journaliste et animateur garde un mauvais souvenir d’un entretien avec Nicolas Sarkozy : « J'ai surtout un souvenir désagréable, j'avais exercé à l'anglo-saxonne ce que l'on appelle le droit de suite, qui consiste à tout faire pour obtenir une réponse. J'ai insisté... insisté. Je posais ma question, il ne me répondait pas ; je posais ma question, il ne me répondait pas... cela a donné une non-interview. J'ai payé mon obstination. On a en face de nous des gens extrêmement intelligents... François Hollande vous charme avec son humour. Nicolas Sarkozy vous en colle une tout de suite et pendant ce temps-là, il ne vous répond pas. »

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Michel #Polnareff : les dernières nouvelles sur son état de santé ! https://t.co/wJpPkeVUFg https://t.co/9rOc9rb9pE

    Détails
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Voici les premières infos sur #LeMeilleurPâtissier Célébrités 2 ! https://t.co/A5jao95hkh https://t.co/OU3OmDFtfY

    Détails
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    .@bellahadid sexy et méconnaissable sur Instagram ! https://t.co/7567JGaIdA https://t.co/KPwtuLMeAv

    Détails