• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Donald Trump épinglé par Twitter pour "apologie de la violence"

Donald Trump épinglé par Twitter pour "apologie de la violence"
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Mauvaise nouvelle pour Donald Trump. Alors que le président américain est en guerre ouverte avec Twitter, le réseau social vient d'épingler un de ses tweets. Selon le célèbre réseau social, il ferait l’apologie de la violence en s’exprimant sur les affrontements à Minneapolis. Non Stop People vous en dit plus.

Rien ne va plus entre Donald Trump et Twitter. Si le président américain utilise régulièrement les réseaux sociaux, il n’a pas hésité ce mercredi 27 mai à menacer de "fermer" les réseaux sociaux. Ce mardi 26 mai, le président s’en est une nouvelle fois pris à la décision du gouvernement démocrate de Californie de mettre en place le vote par correspondance en vue de l'élection présidentielle de novembre.  Donald Trump a alors accusé le gouverneur de la Californie, Gavin Newson, de distribuer des bulletins à tous les habitants et de leur dire "pour qui voter". Rapidement, Twitter a répliqué et a décidé de signaler les messages de Donald Trump comme "trompeurs". Tout simplement furieux, le président américain a vivement réagi : "Twitter interfère avec l'élection présidentielle de 2020. Ils disent que ma déclaration sur le vote postal est incorrecte, en se basant sur des vérifications des faits par Fake News CNN et le Amazon Washington Post. Twitter étouffe la LIBERTE D'EXPRESSION".

"Ce tweet viole les règles de Twitter"

Et ce vendredi 29 mai, le bras de fer entre Donald Trump et Twitter s’est poursuivi, puisqu’un tweet du président sur les violences de Minneapolis a été signalé : "Quand les pillages démarrent, les tirs commencent. Merci !", a écrit Donald Trump dans un message pouvant être interprété comme une incitation aux forces de l’ordre à faire usage de leurs armes. Rapidement, Twitter a répondu : "Ce tweet viole les règles de Twitter sur l’apologie de la violence. Toutefois, Twitter estime qu’il est dans l’intérêt du public que ce tweet reste accessible". Des manifestants ont incendié jeudi soir un commissariat de Minneapolis, lors de la troisième nuit d’affrontements contre la police, aux mains de laquelle est mort un Noir lors d’une interpellation musclée. Donald Trump a bien évidemment vivement réagi face à la nouvelle, en utilisant une nouvelle fois Twitter.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 02 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Lea Michele accusée de racisme : un autre acteur l'accable https://t.co/vtR5u2oCUc https://t.co/32VaHZSEKW
    Détails
  • 02 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Alex Goude : son fils menacé de kidnapping, il témoigne https://t.co/nLfSIvO4dP https://t.co/SZwQPrtoLb
    Détails
  • 02 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Karim Benzema : le parquet demande un procès pour l'affaire de la sextape https://t.co/Uowe9Yns4X https://t.co/hstL0rc3Qd
    Détails