• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Donald Trump : la plainte de Stormy Daniels pour diffamation rejetée

Donald Trump : la plainte de Stormy Daniels pour diffamation rejetée
  • A-
  • A+
Partager Google+

Nouveau rebondissement dans le conflit entre Donald Trump et Stormy Daniels. Ce mardi 16 octobre, les médias américains ont annoncé que la plainte de l'actrice X pour diffamation avait été rejetée par la justice américaine. Une plainte qui visait le président des Etats-Unis. Non Stop People vous en dit plus.

L'affaire continue. En janvier dernier, le Wall Street Journal révélait que Michael Cohen, l'avocat de Donald Trump, aurait versé 130 000 dollars à Stormy Daniels, en octobre 2016. La raison ? Le président des Etats-Unis ne voulait pas qu'elle révèle leur liaison, datant de 2006. Une stratégie qui s'était totalement retournée contre le chef d'Etat américain, dès le mois de mars. C'est alors que l'actrice de films pornographiques, lors d'une interview accordée à l'émission américaine "60 Minutes", a révélé qu'elle avait eu une relation sexuelle avec Donald Trump. Elle aurait ensuite été menacée devant sa fille, par un inconnu. Des menaces qui l'auraient poussé à signer un accord dans lequel elle s'engageait à ne jamais révéler sa liaison avec Donald Trump. 

"La Cour donne raison à M. Trump"

Lorsqu'elle a raconté son histoire, Stormy Daniels a été la cible des critiques. Notamment celles de Donald Trump. Grand adepte de Twitter, le président américain avait publié en avril dernier un montage montrant un portrait-robot de l'homme qui aurait menacé l'actrice X. "Un sketch vieux de plusieurs années d'un homme qui n'existe pas", s'était alors exclamé Donald Trump. Suite à ce Tweet, Stormy Daniels avait choisi de porter plainte contre le père d'Ivanka Trump pour diffamation. Mais ce mardi 16 octobre, le juge fédéral des Etats-Unis S. James Otero a déclaré que la plainte de Stormy Daniels avait été rejetée. "La Cour donne raison à M. Trump car le tweet est une 'hyperbole rhétorique' normalement associée au monde politique […] le Premier Amendement (de la Constitution américaine, ndlr) protège ce genre d'hyperbole rhétorique", a annoncé le juge dans un communiqué cité par CNN. Un coup dur pour Stormy Daniels…

 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 nov Non Stop People @NonStopPeople
    David Hallyday : Les tendres messages de ses filles pour la sortie de son album https://t.co/jK8yPz4k04 https://t.co/rHLJRfx3YE
    Détails
  • 15 nov lafouine @lafouine78
    RT @mr_daye: Quand la misère sonne l'amitié sort par la fenêtre @lafouine78 sombre melodie lourdd
    Détails
  • 15 nov lafouine @lafouine78
    RT @blinGops: Les petits ont des putain de story mais pas d’histoire 🔥. @lafouine78
    Détails