• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Donald Trump : Lili Wayne gracié par le président américain

Donald Trump : Lili Wayne gracié par le président américain
  • A-
  • A+
Partager Google+

Pour sa dernière journée en tant que président des États-Unis, Donald Trump a décidé d'offrir la grâce présidentielle à 73 personnes dont le célèbre rappeur Lil Wayne. Cependant, une autre star n'a pas eu le droit à cette chance !

Ce mercredi 20 janvier marque le dernier jour du mandat présidentiel de Donald Trump. Le président sortant des États-Unis laisse sa place à la Maison-Blanche à Joe Biden. D'ailleurs, ce mardi 19 janvier, le 46ème président américain a fait ses adieux à l'État du Delaware et il a rendu un hommage bouleversant à son défunt fils, décédé en 2015 des suites d'un cancer du cerveau. "Le Delaware a aimé nos enfants et en particulier notre Beau. Il vous a tant aimé lui aussi  […] Je suis fier si fier d’être un enfant du Delaware et encore plus fier de me tenir devant vous aujourd’hui dans ce bâtiment qui porte le nom du Major Beau Biden", a-t-il annoncé avant de conclure avec regret : "Il n’est pas là. Parce que c’est lui qui aurait dû être investi président". S'il est prêt à prendre ses nouvelles fonctions, Donald Trump quant à lui a travaillé jusqu'au bout. Pendant que Joe Biden faisait son discours d'adieu, l'époux de Melania Trump a quant à lui décidé d'accorder la grâce présidentielle à 73 personnes, dont au rappeur Lil Wayne.

"Le président Trump a accordé un pardon"

Un dernier coup de maître. La Maison-Blanche a indiqué dans un communiqué publié sur son site que la rappeur Lil Wayne avait été gracié par Donald Trump. "Le président Trump a accordé un pardon complet à Dwayne Michael Carter Jr., aussi connu sous le nom de 'Lil Wayn'. Brett Berish, de Sovereign Brands, qui appuie le pardon accordé à monsieur Carter, le décrit comme étant 'digne de confiance, aimable et généreux'", a notamment laissé savoir la Maison-Blanche. Elle a tout de même tenu à préciser : "Il a fait preuve de cette générosité en s’engageant auprès de divers organismes de bienfaisance, notamment en faisant des dons à des hôpitaux de recherche et à une foule de banques alimentaires" De son côté, le rappeur, Kodak Black, de son vrai nom Bill K. Kapri, a lui aussi obtenu la grâce présidentielle. En revanche, Joe Exotic, star de la série documentaire Netflix Tiger King, n'a pas eu cette chance. Pour rappel, il avait été emprisonné pour tentative d'assassinat sur sa rivale Carole Baskin...

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 mar KATY PERRY @katyperry
    what you think about you bring about 🧲
    Détails
  • 04 mar Justin Bieber @justinbieber
    Call if you need somebody I will be there for you +1 (818) 210-4058
    Détails
  • 04 mar Paris Hilton @ParisHilton
    Paris Hilton Recalls Feeling "Violated Every Single Day" in Testimony Against Utah Boarding School https://t.co/GlVqygBbvE via @enews
    Détails