• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Donald Trump : voici pourquoi le chanteur Neil Young porte plainte contre lui

Donald Trump : voici pourquoi le chanteur Neil Young porte plainte contre lui
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le chanteur Neil Young a fait part de son intention de porter plainte contre Donald Trump. L'artiste veut en effet empêcher le président des Etats-Unis et son équipe d'utiliser ses chansons lors des meetings électoraux de sa prochaine campagne.

Durant ses meetings, Donald Trump fait ses entrées et anime ses discours avec des chansons. Pour cela, le président des Etats-Unis utilise des tubes connus aux paroles inspirantes... or les artistes en question ne sont guère enchantés d'être associés au chef d'Etat le plus controversé de ses dernières années.

Plusieurs personnalités telles que Rihanna, Adele, Pharrell Williams, Aerosmith ou Les Rolling Stones n'ont donc pas hésité à porter plainte contre Donald Trump pour l'utilisation illégale de leurs morceaux et un autre artiste a décidé d'en faire de même.

Cet artiste, c'est Neil Young. "Imaginez ce que je ressens lorsque j'entends Rockin'in the Free World retentir après les paroles de Donald Trump. Je ne l'ai pas écrite pour ça", s'est insurgé le rockeur canadien sur son site.

150 000 dollars de dommages et intérêts réclamés

S'estimant victime d'une violation de ses droits d'auteur pour l'utilisation sans son consentement des morceaux "Rockin' in the Free World" et "Devil's Sidewalk", Neil Young a donc fait savoir qu'il va poursuivre en justice l'équipe de campagne de Donald Trump. Une plainte constituée pour que celui qui se porte candidat aux élections de novembre prochain, ne puisse plus jouer ses chansons lors de meetings électoraux, ses titres ayant récemment été utilisés sans son consentement à plusieurs rassemblements du président républicain, dont son récent meeting à Tulsa, dans l'Oklahoma.

Déterminé à faire valoir ses droits, Neil Young demande jusqu'à 150.000 dollars de dommages et intérêts pour chaque infraction. Le chanteur de 74 ans qui ne porte pas le président américain dans son coeur avait fait savoir en février dernier qu'il est "une honte" pour les Etats-Unis et a donc apporté son soutien au candidat socialiste Bernie Sanders.

 

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Marie-Sophie Lacarrau : pourquoi elle ne fera pas ses adieux aux téléspectateurs de France 2 https://t.co/zfhensGYnE https://t.co/1Sg4KS2nFU
    Détails
  • 18 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Marie-Sophie Lacarrau au "13H" de TF1 : un bon choix ?
    Détails
  • 18 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday : Nathalie Baye partage un tendre souvenir https://t.co/SrO1hiYky3 https://t.co/Ua4kjEqYPu
    Détails