• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Emmanuel Macron : Christophe Barbier en colère, pourquoi il lui en veut (Exclu vidéo)

Emmanuel Macron : Christophe Barbier en colère, pourquoi il lui en veut (Exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Mercredi 24 février, Jacques Sanchez a reçu Christophe Barbier dans son émission "Face aux médias" diffusée sur Non Stop People. Un entretien pendant lequel l'éditorialiste a donné son avis sur la fermeture des théâtres décidée par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus. Des confidences pendant lesquelles il n'a pas mâché ses mots à l'encontre d'Emmanuel Macron.

Invité dans l'émission "Face aux médias" présentée par Jacques Sanchez sur Non Stop People, Christophe Barbier a évoqué différents sujets. Ainsi, il a accepté d'analyser le succès d'Eric Zemmour dans "Face à l'info", le programme animé par Christine Kelly sur CNews. "D'abord, sur une grande partie des angoisses d'Eric Zemmour, sur beaucoup de ses alertes, la réalité lui a donné plutôt raison. Je dis plutôt, parce que je pense qu'à la fin, il aura tort. Il prévoit un cataclysme, un grand affrontement entre les confessions, les peuples, je n'y crois pas. Mais c'est vrai que vu comme ça se dégrade sur divers fronts - je pense à l'immigration, à l'Islamisation - les gens se disent : 'Eric Zemmour l'a dit depuis longtemps'. Je pense qu'il se trompe sur le pronostic final, mais sur le chemin, il avait vu juste", a-t-il expliqué.

Et de poursuivre : "Les supporters d'Eric Zemmour forment une sorte de secte. Ils ne mettent plus en compétition ce qu'ils entendent. Ils ne se disent pas : 'Tiens, il dit ça, mais je vais écouter d'autres voix'. On écoute la parole du prophète Eric Zemmour. Lui-même d'ailleurs se retrouve un petit peu prisonnier de ses fidèles. C'est à dire qu'il ne peut plus changer d'avis".

"La culture, c'est sacré"

Dans ce même entretien, Christophe Barbier a été invité à réagir à la fermeture des théâtres. Une décision prise par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus. "J'espère que les théâtre vont rouvrir. Ils devraient déjà être réouverts", a-t-il commencé. "Je ne comprends pas qu'on ait fermé les théâtres. Il n'y avait pas de contamination dans les théâtres, il y avait des règles sanitaires très dures et très respectées. C'est une faute morale de ce gouvernement, éthique, philosophique, d'avoir fermé les lieux de culture", a-t-il continué.

Il a ensuite parlé d'Emmanuel Macron, contre lequel il n'a pas mâché ses mots. "Je lui en veux parce que d'abord, il a laissé commettre ce qui était une erreur et une faute, et en plus, comprenant que ça en était une, il a préféré mettre de l'argent public pour que les gens ne soient pas trop à plaindre et ne se plaignent pas, plutôt que d'avoir le courage de dire : 'La culture, c'est ce que je fermerai en dernier' (...) Dangereux ou pas dangereux, peu importe, la culture, c'est au-delà du dangereux ou pas. C'est sacré. Ce n'est même pas essentiel, c'est nécessaire, comme l'oxygène, l'eau que l'on boit. Il s'était présenté comme amoureux de la culture, du théâtre et de ce côté-là il n'est pas au rendez-vous de ce qu'il est".

Confidences exclusives. Ne pas reprendre sans citer "Face aux médias" sur Non Stop People.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 avr Paris Hilton @ParisHilton
    RT @thisisparispod: .@ParisHilton opens up to @KatieCouric about all her feelings when she testified to create a new law for the good 💕 ht…
    Détails
  • 21 avr Paris Hilton @ParisHilton
    RT @BBCBreakfast: "This is what I want my mission in life to be" Paris Hilton speaks to #BBCBreakfast about being restrained in school as…
    Détails
  • 21 avr Paris Hilton @ParisHilton
    This is EPIC AF! 😍🙌 @ThankYouX https://t.co/4cEOauIIfn
    Détails