• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Emmanuel Macron giflé dans la Drôme : Eric Zemmour réagit et dérape

Emmanuel Macron giflé dans la Drôme : Eric Zemmour réagit et dérape
  • A-
  • A+
Partager Google+

En déplacement dans la Drôme ce mardi 8 juin, Emmanuel Macron a reçu une gifle de la part d’un homme très rapidement interpellé. Face aux images, Eric Zemmour a réagi sur le plateau de CNews, et le polémiste a dérapé. Non Stop People vous en dit plus.

Emmanuel Macron risque de se souvenir longtemps de son passage dans la Drôme ce mardi 8 juin. Alors qu’il poursuivait son "Tour de France des territoires", le président a été giflé par un homme alors qu’il lui serrait la main. Rapidement, deux hommes ont été interpellés. Et si les faits ont fait le tour de la Toile, Emmanuel Macron n’a pas attendu longtemps avant de réagir auprès du Dauphiné Libéré : "Tout va bien. Il faut relativiser cet incident qui est, je pense, un fait isolé. Il ne faut pas que cela vienne occulter le reste des sujets si importants qui concernent la vie de beaucoup. Il faut respecter les fonctions dans la République et je ne lâcherai jamais ce combat. Les fonctions, quelles qu’elles soient, sont plus grandes que nous et ne doivent pas faire l’objet d’agression particulière". Et alors que de nombreuses personnalités politique ont réagi à la scène, Eric Zemmour a tenu lui aussi à donner son avis.

"Il a ce qu’il mérite si j’ose dire"

Sur le plateau de CNews, le polémiste a estimé que cette gifle est le résultat de l’attitude d’Emmanuel Macron depuis son arrivée à l’Elysée : "Il a lui-même désacralisé sa fonction. Il n'a lui-même pas respecté sa fonction. J'évoquerais la fête de la musique avec un groupe gay, complétement ostentatoire, j'évoquerais la photo avec les deux jeunes noirs qui lui font des gestes obscènes... J'évoquerais son comportement dans la rue, quand il a interpellé un jeune homme en lui affirmant qu'il pouvait lui trouver du travail en traversant la rue. Même s'il le pense ou qu'il a raison, il n'a pas à engagé le dialogue avec un quidam. Il est le Président de la République, il est le roi". Et selon Eric Zemmour, Emmanuel Macron aurait cherché à recevoir cette gifle : "Il a ce qu'il mérite si j'ose dire. C'est horrible à dire, et je condamne cet acte, comprenez ce que je veux dire. Mais il a ce qu'il a provoqué".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people