• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Emmanuel Macron maintient les municipales : le rôle qu’a joué Laurent Fabius

Emmanuel Macron maintient les municipales : le rôle qu’a joué Laurent Fabius
capture d'écran France 2
  • A-
  • A+
Partager Google+

L'allocution du Président de la République était très attendue jeudi 12 mars. Au cours de celle-ci, Emmanuel Macron a confirmé la tenue des élections municipales. Ce vendredi 13 mars, certains s'interrogent sur le poids de Laurent Fabius dans cette décision.

Au total, ce sont 24,8 millions de téléspectateurs qui ont suivi l'allocution présidentielle jeudi 12 mars à 20h. Une audience record. Le Président de la République française a pris la parole pour annoncer les mesures mises en place face à l'épidémie de coronavirus. Pour lutter contre "la plus grande crise sanitaire depuis un siècle" Emmanuel Macron a déclaré la fermeture dès lundi 16 mars des "crèches, écoles, collèges, lycées et universités". La question que tout le monde se posait concernait les élections municipales dont le premier tour est prévu dimanche 15 mars. De ce côté-là, le maintien a été annoncé au nom de la "continuité démocratique". Des rumeurs laissaient pourtant entendre que le chef de l'Etat était en faveur d'un report des municipales…

Le report loin de faire l'unanimité

Vendredi 13 mars sur Europe 1, Michaël Darmon a déclaré que la pression de l'opposition et le manque de réactivité du Président de la République l'ont poussé à maintenir les élections municipales. Une information dévoilée un peu plus tôt par Les Echos, le site relatait jeudi soir "la folle histoire" de la non annulation des élections municpales 2020. Parmi les personnes en faveur du maintien, il cite d'abord Gérard Larcher, président LR du Sénat. Ce dernier aurait dit que pour reporter les élections, "il faut voter en urgence un texte de loi". "Un déni de démocratie, on ne se laissera pas voler les municipales" aurait également déclaré Gérard Larcher. L'association des maires de France de François Baroin partageait le même avis toujours selon l'éditorialiste politique. 

Richard Ferrand, président de l'Assemblée Nationale, estimait quant à lui qu'il est difficile de réunir toute l'Assemblée, de nombreux députés étant touchés par le coronavirus. Enfin, Laurent Fabius qui préside le Conseil Constitutionnel aurait estimé que le projet de report ne tient pas sur le plan juridique. "En clair rien n’avait été préparé alors que le président réfléchissait déjà depuis deux semaines à reporter les élections" conclut Michaël Darmon sur Europe 1. Une décision contestée sur Twitter…

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 juil Non Stop People @NonStopPeople
    France 2 : le jeu "Mot de passe" va faire son retour https://t.co/MV8d1uaxgV https://t.co/JWJBwXOc46
    Détails
  • 03 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell arrêtée, le FBI met la pression sur le prince Andrew https://t.co/pqYzLwi5an https://t.co/fFyliiOB00
    Détails
  • 03 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Hermine de Clermont-Tonnerre morte : Stéphane Bern, Pierre-Jean Chalençon... Ses proches réagissent… https://t.co/gFyMWJ0RN6
    Détails