• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Éric Dupond-Moretti : son étonnement devant les chiffres sur les violences faites aux femmes

Éric Dupond-Moretti : son étonnement devant les chiffres sur les violences faites aux femmes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Lors de son audition devant la Commission des Lois de l’Assemblée nationale ce lundi 20 juillet, Éric Dupond-Moretti a été stupéfait par des chiffres sur les violences faites aux femmes. Non Stop People vous en dit plus.

Déjà visé par plusieurs associations féministes depuis son arrivée au gouvernement, Éric Dupond-Moretti n'a pas arrangé son cas ce lundi 20 juillet. Lors de son audition devant la Commission des Lois de l’Assemblée nationale, le nouveau ministre de la Justice n'a pas échappé au sujet des violences faites aux femmes. Seulement, le garde des Sceaux a semblé découvrir certains chiffres. Notamment lorsque le député socialiste Hervé Saulignac a rappelé : "D’après une enquête menée par votre ministère il y a trois ans, 93.000 femmes subissant viols ou tentatives, 1000 c’est le nombre de condamnations qui sont prononcées pour ces crimes là. Si seulement 1% des viols et tentatives mènent à une condamnation, cela pourrait signifier que 99% ne mènent à rien". 

Des chiffres "effrayants"

Devant cette déclaration, Éric Dupond-Moretti répond à l'élu de l'Ardèche : "Je ne sais pas d’où vous tenez ces chiffres. Je souhaiterais savoir comment on obtient ces chiffres parce que c’est assez curieux de pouvoir dire qu’autant de faits ont été avérés sans que des plaintes aient été déposées. Je n’ignore pas qu’un certain nombre de plaintes n’aboutissent pas, c’est une évidence. Ces chiffres-là me paraissent effrayants s’ils correspondent à une réalité, effrayants, je le dis". Le ministre de la Justice a alors partagé son inquiétude si ces chiffres sont avérés, avant d'assurer, après la suspension de séance, avoir "mal compris" les propos du député socialiste. Comme l'explique Franceinfo, ces chiffres proviennent de l'étude "Cadre de Vie et Sécurité", menée par l'Insee, l'ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) et le SSMSI (Service statistique ministériel de la sécurité intérieure). Ils ont ensuite figuré dans le rapport de 2017 de la "lettre de l’Observatoire national des violences faites aux femmes". Ce ne sont donc pas des chiffres provenant du ministère de la Justice. 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 aoû Paris Hilton @ParisHilton
    #LifeIsTooShortToBlendIn 💖 Just dropped my new #ParisHiltonMerch Collection! This drop is #LimitedEdition, so order… https://t.co/92JJmk9518
    Détails
  • 05 aoû P!nk @Pink
    Keeping #Lebanon's children and families in my thoughts after yesterday's devastating explosions. Right now,… https://t.co/1RzFPPinTj
    Détails
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @AsyaKardashian: Kim 🖤 https://t.co/VkHg8kqJkN
    Détails