• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

François Fillon revient sur le présumé emploi fictif de Penelope Fillon

François Fillon revient sur le présumé emploi fictif de Penelope Fillon
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 28 mars, Penelope Fillon a été mise en examen pour détournements de fonds public lié à un présumé emploi fictif. Interrogé par le JDD, François Fillon est revenu sur cette affaire polémique. Non Stop People vous en dit plus.

Depuis que François Fillon a connu un échec cuisant lors du premier tour de l’élection présidentielle, le président des Républicains s’était fait très discret dans les médias. À l’occasion d’une interview pour le JDD, il est revenu sur l’affaire du présumé emploi fictif de sa femme, Pénélope Fillon. Surtout, il veut savoir qui a mis le feu aux poudres et a trois hypothèses : "Le pouvoir ; quelqu'un de mon camp ; un autre personnage extérieur à la politique [dont il ne veut pas dire le nom]." Il ajoutait : "Je suis tourné vers l'avenir. Et puis seul le résultat compte : si j'avais gagné, on aurait dit que j'avais tout bien géré ; comme j'ai perdu, on dit qu'on a tout fait mal." En attendant, il ne compte pas faire de plus amples déclarations, estimant qu’il est encore trop tôt pour s’exprimer et qu’il a besoin de temps pour faire ses recherches.

Retour sur l’affaire Penelope Fillon

La femme de François Fillon aurait reçu la somme de 680 380 euros nets soit environ 3600 euros mensuels, comme assistante parlementaire à l'Assemblée nationale auprès de l’ancien Premier ministre puis de son suppléant Marc Joulaud entre 1986 et 2013. Ce dernier, qui est maire de Sablé-sur-Sarthe, a d’ailleurs lui aussi été mis en examen vendredi 24 mars dernier. Penelope Fillon aurait également perçu un salaire de 5000 euros bruts entre mai 2012 et décembre 2013 pour son activité au sein de La Revue des deux mondes. Le mardi 28 mars, elle a été mise en examen pour "complicité et recel de détournements de fonds publics" et "complicité et recel d'abus de biens sociaux et recel d'escroquerie aggravée" dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs dont elle faisait l’objet.

Par Violette Salle

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Karine Ferri dans DALS : Cyril Hanouna s'amuse de leur ancienne brouille https://t.co/iBNKqVXt3E https://t.co/rV1OabEqhL
    Détails
  • 22 oct Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #MorandiniLive 😴Soirée spéciale sommeil sur @France5tv. Une spécialiste du sommeil répondra à n…
    Détails
  • 22 oct La Fouine👁 @lafouine78
    RT @Goumin_Officiel: Les poukaves ont les cheveux colorés https://t.co/zPbgUJaF8N
    Détails