• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Fun Radio fait polémique avec un sondage sur le viol conjugal

Fun Radio fait polémique avec un sondage sur le viol conjugal
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans un tweet publié le soir du 23 octobre, le community manager de Fun Radio a fait du bruit en lançant maladroitement un sondage sur le viol conjugal. Non Stop People vous en dit plus sur cette maladresse qui n’est pas passée auprès de Marlène Schiappa.

Voilà un tweet que le community manager de Fun Radio n’aurait jamais dû publier. Ce 23 octobre au soir, la station de radio s'est  s’attirée les foudres des internautes. Afin de préparer son émission de radio libre Lovin’fun diffusée en deuxième partie de soirée depuis 2013, un tweet a été publié sur le compte Twitter de Fun Radio. Evoquant la situation d’une auditrice, la publication présente une question pour le moins équivoque : "Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l’amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal ? On en parle ce soir à 22h avec @Lovinfun  #Onsexprime." Si la question a fait polémique, aussitôt sa mise en ligne faite, c’est avant tout parce qu’elle traite d’un fléau sociétal réel : le viol conjugal. Juger de la "normalité" du consentement sexuel, une interrogation qui n’a pas été du goût de Marlène Schiappa. La secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes a réagi dans un autre tweet, publié ce 25 octobre au matin : "Bonjour FunRadio, Ce que vous décrivez est un viol. Définition juridique : pénétration obtenue sous la menace, la contrainte ou la surprise. Ce serait bien de le dire à vos auditeurs et auditrices ! Si Charlotte a d’autres questions, le planning est là pour elle."

Le consentement, "nécessaire" en amoUr

Au total, 583 votes ont été comptabilisés pour le sondage. Le plus inquiétant est peut-être le taux élevé de votants à avoir trouvé la situation "normale". Ils étaient en effet 49 % à répondre 'Oui' à l’interrogation. Sur le compte Twitter de Lovin’ Fun, un autre tweet a été publié pendant la soirée du 24 octobre. "Nous avons justement abordé ce sujet. Ce n’est pas parce qu’on est en couple que nos corps sont à la disposition de l’autre !! Le consentement est nécessaire, même dans une relation amoureuse. D’autant plus lorsque la personne dort et n’est pas en mesure de dire NON" a répondu le community manager en guise de défense. Pour rappel, le programme de radio Lovin’fun, était à l’origine proposé aux auditeurs en 1992, puis renouvelé à l’antenne depuis 2013. Ce dernier aborde des sujets relatifs à l’amour et à la sexualité, sans tabou. L’objectif étant de promouvoir la libre antenne et la liberté d’expression pour les auditeurs. 

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 30 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Caroline de Monaco : De Grace Kelly à Charlotte Casiraghi, ses tendres confidences https://t.co/JKt4cg1WBe https://t.co/2GZAssXGPI
    Détails
  • 30 oct Paris Hilton @ParisHilton
    11:11 - #MakeAWish ⚡️ My wish is to Shut Down @ProvoCanyon and all the Abusive places like it so that no other chil… https://t.co/yNLd1f6MIM
    Détails
  • 30 oct Paris Hilton @ParisHilton
    🥰😍 https://t.co/iiyWKYqYvE
    Détails