• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Fusillade d’El Paso : Eva Longoria lance un appel contre le port d'armes

Fusillade d’El Paso : Eva Longoria lance un appel contre le port d'armes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Texane de naissance, Eva Longoria a été touchée en plein cœur par la tuerie de masse survenue à El Paso. Sur Instagram, la comédienne a déploré le port d’armes, légal selon le second amendement de la Constitution américaine. Non Stop People vous en dit plus.

Les Etats-Unis sont, une nouvelle fois, plongés dans un profond deuil. Samedi 3 août dernier, une semaine après une fusillade meurtrière survenue en Californie, la ville d’El Paso a été la cible d’une tuerie. Perpétrée dans un supermarché Walmart, par un homme blanc de 21 ans – qui visait notamment la communauté mexicaine-américaine, très présente au Texas – l’attaque a fait une vingtaine de morts et 26 blessés. Ce lundi 5 août, plusieurs de ces blessés sont dans un état critique. Quelques heures seulement après la tuerie d’El Paso, un autre homme prenait la ville de Dayton pour cible. Cette seconde tuerie a fait neuf morts dont le tireur ainsi que 16 blessés. Il s’agit de la 251ème fusillade aux Etats-Unis depuis le début de l'année 2019. Touchées en plein cœurs, plusieurs célébrités ont fait part de leur ras-le-bol face aux massacres, devenus de plus en plus fréquents. Rihanna, de son côté, a déploré la politique migratoire de Donald Trump ainsi que le port d’armes, toujours légal aux US.

Eva Longoria fixe un rendez-vous

Une mesure qu’a décriée Eva Longoria. Remontée contre le second amendement de la Constitution américaine (texte datant de la fin des années 1700), la comédienne s’est emparée de son compte Instagram, ce lundi 5 août. Texane de naissance, son message était rempli d’émotion. "J’ai prié cette nuit-là pour les familles des victimes, j’ai tenu mon fils un peu plus fort, j’ai appelé ma mère pour lui dire de faire attention parce qu’elle va à Walmart au moins trois fois par semaine. Puis je me suis réveillée en découvrant qu’une autre fusillade meurtrière avait eu lieu à Dayton, dans l’Ohio", peut-on d’abord lire.

"Nous devons mettre fin à la violence armée maintenant. Nous devons tenir nos législateurs responsables de leur INACTION […] Quand est-il temps de mettre fin à cette violence insensée et sans cœur envers l’humanité ? Quand est-il temps de sécuriser nos écoles, nos parcs, nos concerts, nos églises, nos centres commerciaux ou nos cinémas ? Désolée les politiciens, n’est-ce pas le bon moment ?", s’emporte ensuite l’ex-interprète de Gabrielle Solis dans "Desperate Housewives". La comédienne de 44 ans donne ensuite rendez-vous aux Américains le 3 novembre 2020, jour durant lequel les citoyens américains pourront choisir qui prendra la place de Donald Trump dans le bureau ovale de la Maison-Blanche. Un affront direct au président.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Brigitte Macron blessée : pourquoi est-elle apparue avec le bras en écharpe ? https://t.co/ln8jUdZtYo https://t.co/CM8nAxEBqI
    Détails
  • 18 aoû La Fouine @lafouine78
    RT @SeydinaBNDiouf: 🥰🥰😭😭😭 https://t.co/5LFEPYq6IA
    Détails
  • 18 aoû La Fouine @lafouine78
    RT @STchago: Ice cream 🍧 https://t.co/JOkhL4Fn3E
    Détails