• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Gabriel Matzneff : Christophe Girard nie une quelconque amitié avec l'écrivain

Gabriel Matzneff : Christophe Girard nie une quelconque amitié avec l'écrivain
  • A-
  • A+
Partager Google+

L'ancien adjoint à la Culture Christophe Girard a du démissionner de ses fonctions suite à la découverte de notes de frais pour des repas avec l'écrivain accusé de pédophilie, Gabriel Matzneff. Il a réagi ce jeudi au micro de France Inter.

L'affaire Gabriel Matzneff continue à faire parler. Et pour cause, le livre qui a mis en lumière les agissements pédophiles de l'écrivain, "Le consentement" de Vanesse Springora va être adapté au cinéma. Le réalisateur a déclaré dans un communiqué le 27 juillet dernier : "Carole Lambert (Windy production) et Marc Misonnier (Moana Films) vont produire l'adaptation de l'ouvrage de Vanessa Springora publié chez Grasset (…) Vanessa Filho réalisera ce récit où Vanessa Springora raconte comment elle s’est retrouvée sous l’emprise d’un écrivain célèbre. En 1986, elle avait 13 ans; lui presque 50. Elle explique comment elle a été victime d’une triple prédation: sexuelle, littéraire et psychique". Et ce jeudi 30 juillet, l'affaire fait une nouvelle fois la une des journaux. L'ancien adjoint à la culture Christophe Girard a été obligé de démissionner de ses fonctions après la découverte de trois notes de frais concernant des repas avec ledit écrivain.

"ce n'est pas un ami" 

Après avoir dénoncé un "climat délétère général", l'homme politique a décidé de se défendre ce jeudi sur France Inter. "Quand on est adjoint à la Culture de la Ville de Paris depuis 17 ans, (...) on a comme rôle dans la société de rencontrer, de discuter, d’écouter les artistes sans évidemment leur demander leur casier judiciaire. Imaginons un instant que soient vivants aujourd’hui Gauguin, Rimbaud, le Caravage (...) eh bien, malgré les crimes qu’ils ont commis et que l’on a découvert plus tard, je les rencontrerais” explique-t-il dans la matinale de l'émission.

Christophe Girard continue ensuite : “Radio France, France Culture, le prix Renaudot, Bernard Pivot pour France Télévisions: il va y en avoir beaucoup de témoins qui vont devoir expliquer comment on a payé des fiches de taxi pour l’inviter dans les émissions. Comment ils ont déjeuné avec Gabriel Matzneff et comment ils le faisaient”. Il se défend ensuite en expliquant que sa définition de l'amitié est bien différente de celle de l'écrivain qui devra répondre de ses actes lors d'un procès : "On n’a pas du tout la même définition de l’amitié. Gabriel Matzneff considère que ces amitiés mondaines ou ces repas débouchent sur l’amitié. Pour moi, l’amitié c’est une forme d’intimité et c’est des gens qui connaissent ou dont vous connaissez la famille. M. Matzneff ne connaît pas ma famille, mes enfants, mon entourage; ils ne connaissent pas M. Matzneff, ne l’ont jamais rencontré et n’ont jamais entendu parler de (lui), sauf malheureusement récemment. Donc non, ça n’est pas un ami”.

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Nicolas Anelka : ses rares confidences sur son mariage avec Barbara https://t.co/XTtL246wTO https://t.co/uPpYOIuMmv
    Détails
  • 08 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Daisy Coleman décédée : la cause de sa mort dévoilée https://t.co/fHzOhAIJQa https://t.co/eAXtxJLqVL
    Détails
  • 08 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Norbert Tarayre en deuil : son poignant message à une amie décédée sur Instagram https://t.co/xBHs359D7j https://t.co/YMNhOhNwYa
    Détails