• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Gilets jaunes : Alain Finkielkraut victime d'injures, la Toile s'insurge

Gilets jaunes : Alain Finkielkraut victime d'injures, la Toile s'insurge
  • A-
  • A+
Partager Google+

La mobilisation des gilets jaunes continuait, samedi 16 février. Et pour Alain Finkielkraut, la journée se serait très mal passée. Le philosophe a été la cible d'injures à caractère antisémite lors de la manifestation de ce samedi. Sur la Toile, la colère gronde. Non Stop People vous en dit plus.

Depuis le mois de novembre dernier, ils occupent une place prioritaire sur le terrain médiatique. Malheureusement pour les gilets jaunes, ils sont souvent les cibles de critiques, en réaction à leurs dérapages parfois violents. Samedi 16 février, les manifestants en fluo partaient encore à la conquête des rues françaises, dans le cadre d'une quatorzième acte de leur mobilisation. Une nouvelle manifestation durant laquelle certains manifestants ont pris Alain Finkielkraut pour cible. L'académicien et philosophe de 69 ans a été injurié et hué dans le quartier de Montparnasse. "Grosse m***** sioniste", "barre-toi sale sioniste de m****", "la France est à nous", peut-on entendre dans plusieurs vidéos relayées sur les réseaux sociaux.  Sur d'autres clips filmés par le journaliste Charles Baudry, on peut également apercevoir les forces de l'ordre intervenir.

Les internautes mitigés 

Ces injures à caractère antisémite ont résonné particulièrement fort  sur la Toile, alors que les actes antisémites ont connu une augmentation importante de 74% en 2018, comme le confirmait le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner le 12 février dernier. Sur Twitter, Emmanuel Macron a réagi aux injures dont Alain Finkielkraut a été la cible. " Fils d’émigrés polonais devenu académicien français, Alain Finkielkraut n’est pas seulement un homme de lettres éminent mais le symbole de ce que la République permet à chacun. Les injures antisémites dont il a fait l'objet sont la négation absolue de ce que nous sommes et de ce qui fait de nous une grande nation. Nous ne les tolèrerons pas", a ainsi écrit le président de la République. D'autres personnalités politiques ont également réagi sur le réseau social à l'oiseau bleu. Malheureusement pour lui, la Twittosphère a été répartie en deux camps. "Que Finkielkraut se soit fait insulter, c'est indéniable, mais peut-on me dire à quel moment les dites insultes sont antisémites ? Jamais personne n'a bougé le petit doigt quand il répandait des idées islamophobes et aujourd'hui, tout le monde réagit pour se donner bonne figure", a déploré la journaliste Feïza Ben Mohamed, de son côté. Interrogé par plusieurs médias, dont le Journal du dimanche, Alain Finkielkraut a témoigné avoir "ressenti de la haine", lorsqu'il avait été pris pour cible. "J'aurais eu peur s'il n'y avait pas eu les forces de l'ordre […] heureusement qu'ils étaient là", a-t-il déclaré.

 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 aoû Paris Hilton @ParisHilton
    #SummerVibes 💕👸🏼💅🏻💕 https://t.co/PiPCqSWL6s
    Détails
  • 19 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    My @kkwbeauty Matte Smoke & Matte Cocoa Lip Liners are sold out!!! You can pair your favorite Nude or Classic Icon… https://t.co/AIPQqD6Anc
    Détails
  • 19 aoû P!nk @Pink
    RT @USATODAY: "We really ought to stop allowing Trump’s toxicity to dominate and inflame the national conversation — and stop inadvertently…
    Détails