• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Giovanna Valls : drogue, descente aux enfers... les révélations chocs de la soeur de Manuel Valls

Giovanna Valls : drogue, descente aux enfers... les révélations chocs de la soeur de Manuel Valls
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Giovanna Valls, la sœur de Manuel Valls, revient de loin. Dans une autobiographie à paraître ce mercredi 6 mai dans les librairies intitulée "Accrochée à la vie, journal d'une renaissance", elle raconte l'enfer de la toxicomanie. Invitée ce matin sur RTL dans l'émission d'Yves Calvi, cette dernière a révélé comment elle s'en était sortie, notamment grâce au soutien de son frère et de sa famille.

A 51 ans, Giovanna Valls a déjà traversé pas mal d'épreuves dans sa vie. Ce mercredi, la soeur du premier ministre Manuel Valls dévoilera son autobiographie intitulée "Accrochée à la vie, journal d'une renaissance", qu'elle a commencé à écrire en 2004 pour le terminer en 2011. Elle y raconte ses années de toxicomanie, jusqu'à son retour à la vie après avoir affronté le Sida, l'hépatite C et l'héroïne.

Ce matin, dans l'émission "Le Choix d'Yves Calvi" diffusée sur RTL, Giovanna Valls est revenue sur cette période sombre de sa vie qu'elle a voulu raconter dans son autobiographie, encouragée par son frère Manuel Valls. "Il a lu le manuscrit en 2011. C'est lui qui a ouvert une porte il y a deux ans, quand une biographie a été écrite sur lui. Il y a un chapitre qu'il m'a dédiée dans ce livre, qui s'appelle 'Le sourire de Giovanna'. Il en a donc déjà parlé", a-t-elle confié.

"Je n'ai jamais voulu mourir"

Giovanna Valls est tombée dans la spirale de l'héroïne en 1984, à l'âge de 20 ans. "Mon frère a toujours été auprès de moi et de cette histoire (...) Il en aussi souffert (...) C'est un livre qui peut aider beaucoup de gens et qui est plein de belles choses", a-t-elle poursuivi.

Après un sevrage qu'elle qualifie de "cauchemar", elle rechute dix ans plus tard et affronte la prison et la maladie. Mais sa force de vivre a été plus forte que tout. "La rechute, c'est la pire des choses (...) Mais je n'ai jamais voulu mourir (...) J'ai vécu quelques années d'enfer. La drogue me menait (...) Quand on arrive à 40 ans et qu'on ne pèse que 35 kilos... Cette flamme que j'avais en moi, je ne l'ai jamais perdue", a-t-elle dit.

"Tant qu'on ne veut pas, on ne s'en sort pas"

Lors de son deuxième sevrage, Giovanna Valls est partie se faire soigner au Brésil. Aujourd'hui guérie de l'hépatite C, elle s'est motivée pour s'en sortir. "La décision fait partie d'une seule personne. Mes parents, mes amis, les médecins m'ont beaucoup aidé mais tant qu'on ne veut pas, on ne s'en sort pas", a-t-elle conclu.

A lire aussi : Dieudonné, bientôt rejugé pour injure contre Manuel Valls, Frédéric Mitterand : "J'ai fait des rêves érotiques avec Manuel Valls" et Manuel Valls : sa femme est plus applaudie.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    Saying a prayer for my hometown of Santa Barbara & Montecito tonight 😔 The #thomasfire is still only 10% contained… https://t.co/WUgJuAnY3r
    Détails
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @OfficialJLD: Sending love & prayers to my wonderful Santa Barbara and enormous gratitude to @SBCFireDispatch, @SBCountyOEM & all our br…
    Détails
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @CAL_FIRE: Over 700 firefighters from 10 states are on the front lines of the fires in Southern California. We are grateful for the out…
    Détails