• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Gisèle Halimi morte : Roselyne Bachelot, Nicolas Bedos… Pluie d’hommages pour l’avocate

Gisèle Halimi morte : Roselyne Bachelot, Nicolas Bedos… Pluie d’hommages pour l’avocate
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Gisèle Halimi est morte ce mardi 28 juillet à l’âge de 93 ans. C’est l’un de ses trois fils, Emmanuel Faux qui a annoncé la nouvelle à l’AFP. Depuis, les hommages se multiplient, de Roselyne Bachelot à Nicolas Bedos.

Une des plus grandes figures du féminisme français s’est éteinte ce mardi. Gisèle Halimi, avocate et militante, est morte au lendemain de son 93e anniversaire. "Elle s’est éteinte dans la sérénité à Paris", a indiqué l’un de ses trois fils, Emmanuel Faux. Il ajouté auprès de l’AFP qu’elle avait eu "une belle vie". Née en Tunisie en 1927, Gisèle Halimi débute sa carrière d’avocate dans son pays avant de rejoindre la France. Féministe de la première heure, elle s’est engagée de nombreuses fois pour servir la cause des femmes. Elle défend ainsi la militante du Front de libération nationale algérien Djamila Bouchapa, elle signe en 1971 le Manifeste des 343 (ces femmes qui déclarent avoir avorté et réclament l’avortement libre), elle défend lors d’un procès retentissant en 1972 à Bobigny Marie-Claire, une adolescente de 17 ans accusée d’avoir avorté après un viol. Gisèle Halimi s’est également engagée en politique. Elle a été élue députée de l’Isère de 1981 à 1984, apparentée au groupe socialiste. Depuis l’annonce de son décès, les hommages se multiplient.

"La marraine adorée" de Nicolas Bedos

"Immense chagrin d’apprendre le décès de mon amie Gisèle Halimi. Tant de combats nous ont réunis, tant de souvenirs en commun en particulier à l’Observatoire de la parité… Avocate infatigable des droits des femmes, magnifique écrivaine, militante déterminée", écrit la nouvelle ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. "Chère Gisèle Halimi, cher Maître, j’aimais par-dessus tout le timbre et la musique de votre voix, je suis heureuse de vous avoir dit quelle force et quelle limpidité l’un et l’autre ajoutaient à vos passions. Je chéris encore nos conversations vives et vos mots résolus" salue de son côté Christiane Taubira. "Gisèle Halimi a inlassablement servi la cause des femmes donc celle de la République. Elle ajoutait le courage au talent, le génie du verbe à la science du droit, l’engagement pour la dignité des peuples à la bataille pour l’égalité. Elle restera pour toutes et tous un exemple", écrit François Hollande sur Twitter.

"Ma marraine adorée, quelle vie que la tienne ! Les femmes te doivent tant ! La société te doit beaucoup et moi je te dois trop. Nos mercredis m’ont tout appris. J’ai eu tellement de chance. Cette année vient du diable, je la hais comme je t’aime. On va te relire avec respect. Le paradis affiche complet" loue avec émotion Nicolas Bedos. L’animatrice Maïtena Biraben en profite pour prendre à partie certains membres du gouvernement. "Et si (enfin) la plaidoirie de Gisèle Halimi à Bobigny en 1972 était enseignée dans les écoles aux petites filles et garçons de France. Qu’ils sachent ce que c’est qu’une femme debout face à des hommes assis. Immense respect Madame", écrit la présentatrice en taguant Jean-Michel Blanquer et Marlene Schiappa.

 

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 aoû Paris Hilton @ParisHilton
    #LifeIsTooShortToBlendIn 💖 Just dropped my new #ParisHiltonMerch Collection! This drop is #LimitedEdition, so order… https://t.co/92JJmk9518
    Détails
  • 05 aoû P!nk @Pink
    Keeping #Lebanon's children and families in my thoughts after yesterday's devastating explosions. Right now,… https://t.co/1RzFPPinTj
    Détails
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @AsyaKardashian: Kim 🖤 https://t.co/VkHg8kqJkN
    Détails