• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Guillaume Durand raconte le jour où il a frôlé la mort

Guillaume Durand raconte le jour où il a frôlé la mort
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Guillaume Durand sort cette semaine son nouveau livre, Mémoires d’un arythmique. Interrogé ce week-end par le Journal du Dimanche, le journaliste en a profité pour revenir sur un événement particulièrement traumatisant de son enfance. Non Stop People vous en dit plus.

Cela faisait 15 ans que Guillaume Durand n’avait pas écrit un livre. Depuis Peur Bleue en 2000, le célèbre journaliste n’a plus été aperçu en librairies. Mais cette semaine, il s’apprête à y remédier puisque sortira dans quelques jours Mémoires d’un arytmique, son nouvel ouvrage. Pourquoi une si longue absence ? Guillaume Durand a tenté de se justifier : "Un soir, je me suis assis sur un canapé blanc fatigué. Mais le plus éreinté des deux, c'était moi. Mon cœur s'est brutalement emballé. Je suis devenu comme presque un million de Français : un arythmique, c'est-à-dire un type qu'on prend pour un hypocondriaque ou un condamné"  raconte-t-il. "Je n'ai pas choisi d'écrire et de raconter tout ça. C'est devenu nécessaire, comme une aventure qui nous emmènera dans les coulisses de ma vie, dans des salles d'hosto, avec de grands artistes, mais aussi en Sierra Leone, à Beyrouth, à Shanghai ou au Congo. J'essaye modestement à travers ce livre de me sortir de mon "Apocalyse Now" personnel en souriant. Et en tentant une écriture arythmique. Pas les mémoires classiques d'un journaliste".

"Mon père s'est retrouvé paralysé pendant un an"

Interrogé sur la sortie de son livre par le Journal du Dimanche, Guillaume Durand est également revenu sur une invraisemblable histoire survenue pendant son enfance et qui l’a marqué à vie. Agé de 10 ans, Guillaume Durand passe ses vacances avec ses parents à Belle-Ile-en-Mer. Et il va frôler la mort : "J’ai vu débouler un homme complètement ivre avec un couteau à la main. Je l’avais déjà repéré en descendant à la plage. Il s’est rué vers moi et m’a poursuivi durant plusieurs centaines de mètres. C’est un grand gaillard, genre marin aux yeux de fou. J’ai couru jusque chez mes parents. Mon père était en train de lire sur un transat. 'Papa, il y a un monsieur qui veut me tuer', ai-je crié, affolé. Ne parvenant pas à le convaincre, je me suis réfugié dans la maison. Le fou a débarqué et poignardé mon père à la cuisse. Mes parents possédaient une MGA vert pomme. Mon père a été à l’hôpital de l’île, puis ma mère l’a ramené en urgence vers Paris. La voiture était maculée de sang. Il s’est retrouvé paralysé pendant un an. Et moi, depuis, j’ai la hantise des couteaux et du dingue qui surgit au milieu d’une foule". Compréhensible... 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Kev Adams @kevadamsss
    Merci encore pour cette projection énorme en #GrandLarge de Tout là-haut : RDV mercredi pour découvrir le film part… https://t.co/HmQN0AdpSy
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Laurent Wauquiez estime qu'Emmanuel Macron a fait preuve d'opportunisme au moment de la mort de #JohnnyHallyday… https://t.co/xllx5vY2wp
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Pierre Foucault a failli se faire casser la gueule par #JohnnyHallyday à l'époque où il était marié à Adeline… https://t.co/5IDYLLEGH3
    Détails