• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Guy Bedos : Nadine Morano fait appel et insulte l'humoriste de "bouffon" !

Guy Bedos : Nadine Morano fait appel et insulte l'humoriste de "bouffon" !
  • A-
  • A+
Partager Google+

L'affaire entre Nadine Morano et Guy Bedos ne semble pas se finir. Alors que l'humoriste a gagné son procès face à l'ancienne ministre, la député européenne a décidé de faire appel. Elle a d'ailleurs publié un message sanglant sur facebook concernant les raisons de son appel. Non Stop People vous en dit plus.

Ces derniers temps, Guy Bedos et Nadine Morano font la une des journaux, à cause d'une affaire qui a conduit les deux personnages publics devant la justice. Deux ans auparavant, lors d'un de ses spectacles à Toul, l'humoriste s'est laissé aller à quelques insultes envers l'ancienne ministre : "Nadine Morano a été élue ici, à Toul ? Vous l’avez échappé belle ! On m’avait promis qu’elle serait là… Quelle conne !". Depuis cette déclaration, la député européenne a décidé de porter plainte contre Guy Bedos pour "injures publiques envers un corps constitué, un fonctionnaire, une personne dépositaire de l'autorité publique ou un citoyen chargé d'un service public".

Mais, ce lundi, la justice a finalement relaxé Guy Bedos, en prétextant qu'il n'avait "pas dépassé ses outrances habituelles". Une décision qui n'a pas dû faire plaisir à Nadine Morano, comme l'a expliqué le comédien lors de son passage au Grand Journal. En effet, Maïtena Biraben avait interrogé le père de Nicolas Bedos sur l'affaire et il n'a pas hésité à lancer une petite tacle à son ennemi : "Elle va faire appel... Mais pour moi, Nadine Morano est un être facultatif".

"Je demande à mon avocat de faire appel de cette décision"

Outre les déclarations de Guy Bedos, Nadine Morano s'est peu exprimée dans les médias concernant l'affaire. Alors qu'elle réclamait 15 000 euros de dommages et intérêts, Nadine Morano a finalement perdu son procès, comme l'avait déclaré Benjamin Domange, un des avocats de l'acteur : "Il s'agissait d'un sketch sur scène concernant une personne publique. Il n'y avait ni atteinte à la vie privée ni intention de nuire. Le tribunal a rappelé cela en se référant à la loi du genre".

Mais comme le craignait Guy Bedos, Nadine Morano a décidé de faire appel. Elle a d'ailleurs annoncé sur Facebook les raisons de cet appel et n'a pas hésité à tacler l'acteur : "Je regrette que le tribunal n'ait pas suivi la réquisition du Procureur qui estimait pourtant les faits d'injures publiques avérés et réclamait la condamnation de Guy Bedos...Je n'accepte pas les insultes répétitives dont je suis l'objet de la part d'un homme qui se réfugie derrière son statut de bouffon pour déverser son flot d'injures à mon encontre. En conséquence, je demande à mon avocat de faire appel de cette décision".

Réagissez à l'actu people 22
Par jemenquiquinatrouverunpseudo | le Mardi 15 Septembre - 10:23
Le pire c'est que la "justice
Le pire c'est que la "justice" va considérer que conne n'est pas une insulte mais que bouffon en est une !!!
1
Par pat | le Mardi 15 Septembre - 16:27
c'est une honte
c'était a prévoir avec une justice de gauche quand on appartient comme bedos a cette gauche CAVIAR....on peux tout se permettre ....comme traiter les gens ....ce type deja abjecte va en profité vivement que la droite revienne....
1
Par poup | le Mardi 15 Septembre - 16:58
Ce Guy Bedos, comme beaucoup
Ce Guy Bedos, comme beaucoup de gens de gauche, se croit tout permis. Nadine Morano est une vraie femme politique ! Nadine, de tout cœur avec vous ! Poup
1
Par faui | le Mardi 15 Septembre - 17:01
Quelle conne !
Quelle conne !
0
Par Etienne | le Mardi 15 Septembre - 18:26
Bedos humoriste .... la bonne
Bedos humoriste .... la bonne blague !!!! Il a pu l'etre a ses debuts lorsque de son afrique natal il est venu en France pour manger Depuis il crache dans la soupe et c'est hypocrisie et arrogance a l'encontre de ceux qui heureusement contestent ses soi-disant opinions
0
Par PHU THANH DANH | le Mardi 15 Septembre - 19:03
Sous le couvert de l'Humoriste...
C'est facile de se retrancher dans sa profession de Humoriste et insulter une personnalité politique comme Madame Morano. C'est répressif .Je donne raison à Madame Morano d'avoir persisté et de faire appel . Guy Bedos et son homologue Dieudonné ne sont pas les bienvenus dans certaines provinces de France. Je cite en mémoire : le Mans , Nantes, etc...
0
Par titus | le Mardi 15 Septembre - 19:35
INSULTE ?
Ou est l'insulte dans le mot bouffon ?
0
Par giellesse | le Mardi 15 Septembre - 19:35
Petites erreurs
Le verbe "insulter" a toujours pour complément une personne. On dira donc "Nadine a insulté Guy". Mais on ne peut pas "insulter de", on doit dire "traiter de" : ex. "Nadine a traité Guy de bouffon". De plus, si l'on lit bien la phrase, elle parle de son "statut de bouffon", ce qui n'est pas une insulte, car le bouffon est "un personnage comique de théâtre" ce qui est le cas pour Bedos. Elle n'a donc fait référence qu'à une réalité. Si les incultes prennent le mot "bouffon" dans la même acception que les "racailles" du 9-3, c'est-à-dire "personnage ridicule", c'est leur problème, mais cela constitue une mauvaise interprétation des paroles de Mme Morano (que je ne défends pas, au demeurant, car elle ne me semble pa elle non plus disposer d'un QI particulièrement élevé...). Je m'intéresse juste à la langue française....
0
Par bobinette73 | le Mardi 15 Septembre - 19:54
t'as raison
Effectivement, t'as raison Gaston QUELLE CONNE ! ! ! ! ! !
0
Par Maud Cambronne | le Mardi 15 Septembre - 20:20
Se faire traiter de bouffon est un honneur pour un humoriste
Et puis la Nadine, elle se fait gifler sur la joue droite, elle tend la gauche: si elle perd en appel, ce qui est probable, elle aura l'air doublement c.
0
Par kinou | le Mardi 15 Septembre - 20:27
stop
je pense que Bedos devrais dire stop . elle le prends mal on j'arrête la . perso . je comprends Nadine Morano , et pourtant j'aime bien Guy Bedos .
0
Par liberty expression | le Mardi 15 Septembre - 20:51
MADAME MORANO
Elle se prend pour QUOI Guy Bedos est un humoriste critique Si toutes les personnes qu'il a mis en squetch lui donne procès.......ça devient n'importe quoi ou est la liberté d'expression il faut être moins coincée!!!!!
0
Par equerre | le Mardi 15 Septembre - 21:57
Morano contre Bedos
Bedos est grossier il aurait dû être remis en place avec une condamnation symbolique car on ne peut pas tout dire. Il n'aime pas les gens de droite et ce n'est pas un comportement normal
0
Par barberousse | le Mardi 15 Septembre - 23:10
au secours
Au secours!!!! revoila la poisonnière !!!!!!!
0
Par Najat | le Mercredi 16 Septembre - 00:33
On « n'insulte pas de bouffon » mais « on traite de bouffon »
Je ne sais pas comment font les « journalistes » de ce site pour ignorer les bases de la langue française (normalement, c'est au programme du CM2). On « n'insulte pas de bouffon » mais « on traite de bouffon ». Quant au « message sanglant », je suppose que vous pensiez à « message cinglant »... Du coup, je n'ai pas lu le reste de l'article.
0
Par AaAa | le Mercredi 16 Septembre - 01:59
nul cette femme
Minable cette femme.
0
Par james-tk | le Mercredi 16 Septembre - 08:29
Laquelle qui a porté plainte, celle de Toul ou des Guignols ?
Je comprends parfaitement les juges; eux aussi ils sont perdus ! Ils ne savent plus, laquelle des deux Morano, est la vraie; celle des guignols, ou, de Toul, et laquelle qui empiète sur la vie privée de l'autre !
0
Par BenoitXVI64 | le Mercredi 16 Septembre - 09:56
Leçon de français
On traite quelqu'un de bouffon ou on l'insulte. Mais on ne l'insulte pas de bouffon quand on parle un français correct... Il y a des gens qui vous lisent. Essayez de montrer le bon exemple ;)
0
Par marcoch | le Mercredi 16 Septembre - 11:02
MORANO/BEDOS
Ah bon, on peut maintenant traiter de conne qui on veut ? Je vais me régaler.
0
Par Popol | le Mercredi 16 Septembre - 13:34
Non mais débranchez-la la
Non mais débranchez-la la Nadine, par pitié...
0
Par queques | le Mercredi 16 Septembre - 15:29
guy bedos
bedos va encore patienter pour retirer la vente de sa maison et laissez enterer son magot car nadine peut encore lui piquer de l'argent en dommages et interets
0
Par TheAlien | le Mercredi 16 Septembre - 16:46
Le mauvais français est insultant
"[Elle] insulte l'humoriste de bouffon" titre-t-on, ce qui constitue une grosse faute de syntaxe que personne ne corrigera sans doute. En français, on "traite" quelqu'un de bouffon ou de ce que l'on veut. Ou bien on l'insulte (intransitif). Mais on "n'insulte pas quelqu'un de bouffon". C'est une insulte à la langue et le rédacteur ne risque pas de procès...
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barth, sa veillée funèbre a eu lieu https://t.co/Krcbs0Q7C5 https://t.co/aZCqBupd5b
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @KevAdamsCrew: Replay de l’émission Mardi cinéma avec @kevadamsss ➡️ https://t.co/2Fnxl8SU82 #ToutLàHaut https://t.co/6l1t82BnqX
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2018 : les membres du jury dévoilés par Maxime Guény sur Twitter https://t.co/wL8Skxwy7n https://t.co/025EcGUVe8
    Détails