• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Isabelle Balkany revient sur la condamnation de son couple

Isabelle Balkany revient sur la condamnation de son couple
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invitée dans TPMP jeudi 18 février, Isabelle Balkany est revenue sur l'aménagement de sa peine pour fraude fiscale en reconnaissant sa faute. Non Stop People vous en dit plus.

À partir de mars prochain, Patrick et Isabelle Balkany vont effectuer leur peine à domicile avec un bracelet électronique, a rapporté Europe 1  jeudi 18 février. Condamné en mars 2020 à trois ans de prison ferme pour fraude fiscale, le couple a vu sa demande d’aménagement de peine acceptée. Invitée dans TPMP jeudi 18 février, Isabelle Balkany est revenue sur l'affaire Balkany et leur dernière condamnation. "Je ne suis pas une femme à bijoux, donc ça va me changer", a-t-elle commenté avec humour en se défendant de tout privilège sur leur sanction. "La nouvelle législation offre simplement cette possibilité pour les personnes de plus de 70 ans", a-t-elle indiqué alors que les deux anciens élus de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) avaient souffert d'un état de santé critique. 

"La condamnation que nous avons eue, nous la méritons"

"Le principe, c’est qu’en accord avec le juge, il y a des horaires où vous pouvez sortir et des horaires où vous devez rester chez vous", a expliqué Isabelle Balkany. Le couple ne sera autorisé à sortir de sa propriété du Moulin de Cossy à Giverny, dans l’Eure, que quelques heures dans la journée. "La condamnation que nous avons eue, nous la méritons. Parce qu’effectivement, nous avons caché au fisc du patrimoine familial", a reconnu l'ancienne première adjointe de Levallois-Perret.

 "Je ne demande pas à ce que l’on m’excuse. Et je ne suis pas une victime", a-t-elle ajouté avant d'expliquer sa fraude fiscale à la suite du décès de son père. Tandis que son frère et sa sœur aînés "ont émigré vers la Suisse", Isabelle Balkany a assuré avoir "accepté une minuscule compensation" de ce que son frère et sa sœur lui avaient laissé. "Mais ils avaient mis une condition : que je ne rapatrie pas cet argent en France parce qu’ils ne voulaient plus rien à voir avec la France. J’ai fait une faute, voilà. Donc, elle mérite une punition", a-t-elle conclu.

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mes chéris demain je suis trop content de vous retrouver! Bien sûr @APOALofficiel va me manquer parce que je m écla… https://t.co/2C3FQTzMv6
    Détails
  • 28 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    ♥️ https://t.co/FWFcBhwi9U
    Détails
  • 28 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Vianney partage un triste message sur Instagram et évoque "un monde normal" https://t.co/ruTYCM3iVs https://t.co/zVgYbhcc5I
    Détails