• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Jean-Jacques Goldman : La nouvelle affaire Balkany

Jean-Jacques Goldman : La nouvelle affaire Balkany
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le Canard Enchaîné avait révélé que Jean-Jacques Goldman n’avait pas du tout apprécié que sa chanson « Tu es de ma famille » soit reprise par des militants UMP de Levallois-Perret en modifiant les paroles pour soutenir le maire sortant Patrick Balkany avant les Municipales. Ce jeudi, il a obtenu gain de cause, en obtenant le retrait du clip.

Jean-Jacques Goldman était en colère, cette semaine. En cause : un clip des militants UMP de Levallois-Perret pour soutenir le maire Patrick Balkany avant les Municipales. « Le Canard Enchaîné » a révélé que l’artiste n’avait pas du tout apprécié que sa chanson « Tu es de ma famille » soit reprise pour l’occasion, avec des paroles modifiées (« Une histoire qui recommence, un sourire quand on y pense. On est là tous ensemble, tous à la permanence, pour une nouvelle échéance. Levallois c'est ta vision, une vie de passion et d'ambition. On s'y retrouve tôt ou tard, et ça ce n'est pas par hasard, nous on aime bien cette histoire. Et 30 ans d'aventure et 30 ans de combat, à jamais inoubliables (…) »), et des photos du couple Balkany qui défilaient sur la vidéo. Isabelle Balkany avait beaucoup apprécié le geste, et en avait fait la promotion sur son compte Twitter : « #Levallois Sur un air de Goldman revisité, émouvant témoignage des élus et militants pour Patrick Balkany MERCI ! » Jean-Jacques Goldman a immédiatement répliqué. Une information immédiatement relayée par la Sacem sur les réseaux sociaux : « #Goldman : "pour le clip de Balkany on a pris un avocat pour que cette chanson soit enlevée car les paroles ne sont plus les mêmes." » Jean-Jacques Goldman a eu gain de cause, puisqu’il a obtenu le retrait de ce clip de la plateforme Youtube. Le titre « Tu es de ma famille » avait été offert aux Restos du cœur dans les années 80, ses droits allaient à l’association caritative créée par Coluche.

Jean-Jacques a pourtant déjà accepté que ses chansons soient reprises à des fins politiques. A conditions que ce soit par des socialistes. En 1988, il avait accepté que son titre « Il changeait la vie » soit utilisé par François Mitterrand lors de ses meetings précédant sa réélection à la présidence de la République. Rebelote quatorze ans plus tard, en 2002. Avec moins de réussite cette fois. Sa chanson « Ensemble » avait été utilisée par Lionel Jospin, qui n’a même pas vu le second tour de la Présidentielle. En revanche, il avait déjà poussé un coup de gueule contre Johnny Hallyday. Déjà, en 1988, il déclarait à propos de la rockstar, qui avait chanté « Je t’attends » lors d’un meeting de Jacques Chirac : « La révélation politique lui est apparu en pleine lumière sous les traits de Chirac. Soit ! Mais si pendant les meetings, il pouvait chanter « Que je t’aime » ou « Retiens la nuit » à la place de mes chansons, j’aimerais autant ! » Plus qu’une question de droits, il semble que la couleur politique soit la raison principale de la colère de Jean-Jacques Goldman face à la reprise de certaines de ses chansons dans la sphère politique.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Ultralight Beams in yellow gold. Available on https://t.co/5re4XdoRSp 💫 @Rebellebeautyx https://t.co/l3xDVvlcsJ
    Détails
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Ultralight Beams in iridescent all over the lids and lips mixed with #ultralightbeam bronze lip gloss! Thank you fo… https://t.co/hQ93bxZRXa
    Détails
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Copper Ultralight Beams lip gloss on @rebellebeautyx, available at https://t.co/PoBZ3bhjs8 https://t.co/DY2lblLgxN
    Détails