• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Jean-Luc Mélenchon : le parquet de Paris ouvre une enquête pour violences et menaces

Jean-Luc Mélenchon : le parquet de Paris ouvre une enquête pour violences et menaces
  • A-
  • A+
Partager Google+

Lors des perquisitions à son domicile et au siège de La France Insoumise le 16 octobre, Jean-Luc Mélenchon a exprimé sa colère en s’opposant aux forces de l’ordre pour rentrer dans les locaux du parti. Suite à ses actes, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris. Non Stop People vous en dit plus.

Le domicile parisien de Jean-Luc Mélenchon a été perquisitionné le mardi 16 octobre par huit policiers. Dans une vidéo tournée par lui-même, le député des Bouches-du-Rhône a alors indiqué : "Ce matin à sept heures du matin, huit policiers sont arrivés chez moi pour faire une perquisition. On m'a dit qu'ils faisaient des perquisitions pour deux affaires...". Cette perquisition a été réalisée suite aux affaires sur les emplois présumés fictifs d’assistants parlementaires européens et sur les comptes de campagne pour la présidentielle 2017. Ce même jour, ont aussi été perquisitionnés les domiciles de plusieurs assistants de l’homme politique ainsi que le siège de La France Insoumise. C’est alors dans une autre vidéo que le député a appelé au rassemblement devant les locaux de son parti.

Jean-Luc Mélenchon est "conscient de donner cet exemple"

Face aux forces de l’ordre devant les portes du siège de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon a tenté de forcer le passage. La violente scène a été notamment filmée par "Quotidien" et montre l’homme politique très en colère. Suite à cette altercation, le député a été interrogé sur "BFMTV" le 17 octobre et a reconnu que "le ton est monté". "Oui je suis conscient de donner cet exemple", a-t-il assumé. À propos de son attitude envers les policiers, il a affirmé : "les policiers font leur boulot, moi je fais le mien". Suite au déroulement de cette perquisition, le parquet de Paris a alors indiqué dans un communiqué, ouvrir une enquête. "À la suite des incidents survenus hier au cours d'une perquisition (...), je vous informe que le parquet de Paris a ouvert ce jour une procédure des chefs de menaces ou actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire et violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique" a déclaré le parquet de Paris.

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 Jan Kim Kardashian West @KimKardashian
    Thanks @alexwangny for the drip ✌🏼 https://t.co/Ip0b1vlGc5
    Détails
  • 22 Jan Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Au dodo , et on se retrouve demain à 7h20 pour un face à face avec @JP_Elkabbach sur @CNEWS . Bonne nuit 😘💤
    Détails
  • 22 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: "Grand débat national" : le duo @Cyrilhanouna et @MarleneSchiappa à l’animation sur C8, est-ce une bonne idée ?
    Détails