• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Jean-Luc Mélenchon visé par une enquête pour "abus de confiance"

Jean-Luc Mélenchon visé par une enquête pour "abus de confiance"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Mauvaise nouvelle pour Jean-Luc Mélenchon. Le leader de La France insoumise est de nouveau dans le viseur de la justice puisqu’il est visé par une enquête préliminaire pour "abus de confiance". Face à la nouvelle, l’homme politique a vivement réagi sur les réseaux sociaux. Non Stop People vous en dit plus.

La nouvelle a été confirmée par le parquet de Paris ce mardi 30 juin auprès de l’Obs. Jean-Luc Mélenchon est dans le viseur de la Brigade Financière puisqu’une enquête préliminaire pour "abus de confiance" et "recel" a été ouverte le 14 mai dernier visant plusieurs dirigeants de La France Insoumise. Cette annonce fait suite à des informations révélées par Le Canard Enchaîné. L’enquête vise selon des sources concordantes auprès de l’AFP à vérifier les "conditions dans lesquelles les dirigeants de LFI, dont Jean-Luc Mélenchon, se sont acquittés des amendes et des dommages et intérêts auxquels ils ont été condamnés" en décembre 2019 dans l’affaire de la perquisition houleuse au siège de LFI l’année précédente. Selon le Canard Enchaîné, Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, Bastien Lachaud, Bernard Pignerol et Muriel Rozenfeld sont soupçonnés d’avoir réglé "avec le chéquier de la France Insoumise" les amendes, soit 26 500 euros, dont ils avaient écopé en décembre 2019 pour "acte d’intimidation, rébellion et provocation".

Jean-Luc Mélenchon se défend

Face à la nouvelle, Jean-Luc Mélenchon s’est emparé de son compte Twitter pour réagir : "Une fuite organisée (et rémunérée ?) par tweet dit que Madame Champrenault se venge avec une nouvelle enquête préliminaire. De quoi s’agit-il ? Je ne sais pas. La justice de Macron c’est ça. La proc s'interroge : le mouvement insoumis peut-il avancer les indemnités aux policiers meurtris par mes décibels ? Elle ouvre une enquête préliminaire plutôt qu'un Code. Avantage : elle peut écouter mon téléphone. Dites bonjour ! Et BFM invente un "abus de confiance". Merci Macron". Puis dans un communiqué, Jean-Luc Mélenchon affirme que le parti est en droit de payer l’amende de ses députés : "Si la partie pénale, les amendes doivent être réglées personnellement par les justiciables, ce qui a été fait par chacune des personnes concernées, les dommages et intérêts relèvent eux du civil. Ils peuvent donc à ce titre être réglés par un tiers".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 fév Paris Hilton @ParisHilton
    Click link below & stand a chance to win a Zoom with me! 💋 Good Luck! https://t.co/o5Xce73x7J https://t.co/vWD1E6K43t
    Détails
  • 26 fév P!nk @Pink
    So honored to be nominated at the @ACMawards this year along with my dear friend @KeithUrban ❤️ #ACMawards April 18… https://t.co/FHJ6B4F2wE
    Détails
  • 26 fév Lady Gaga @ladygaga
    If you bought or found them unknowingly, the reward is the same. I continue to love you Ryan Fischer, you risked yo… https://t.co/JUpUo0ZdPB
    Détails