• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Jean-Marie Le Pen piégé sur Internet avec un extrait pornographique (Vidéo)

Jean-Marie Le Pen piégé sur Internet avec un extrait pornographique (Vidéo)
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

A Canal + , Jean-Marie Le Pen a donné ses impressions sur le livre scandale de Valérie Trierweiler "Merci pour ce moment" en évoquant "des extraits pornographiques". Le Lab d’Europe 1 a tenu à savoir de quels passages il était question.

Le Front National est l’un des partis politiques les plus soucieux de sa présence sur Internet. Mais cette maitrise de l’espace numérique depuis les débuts du web est sans cesse mise à l’épreuve. Et ce n’est pas seulement ce que le FN et les proches du FN partagent sur le net (comme par exemple le journal de bord de Jean-Marie Le Pen) qui met potentiellement ses dirigeants en péril, c’est aussi les contenus trouvés sur la toile supposés nourrir leurs discours.

Aujourd’hui, c’est d’une blague typiquement internet que Jean-Marie Le Pen a voulu se servir pour blâmer François Hollande. Quelques jours après la mise en vente du livre scandale de l’ancienne concubine du président François Hollande, le politique a été questionné par  Canal + sur ses impressions. Et là, c’est l’incompréhension générale.

Le père de Marine Le Pen avoue ne pas avoir lu le livre mais  "quelques extraits, dont certains extraits pornographiques, d'ailleurs. C'est une face de notre président dont je me doutais mais que je ne connaissais pas bien". Légèrement interloqué, le journaliste lui demande s’il se doutait de cette face de François Hollande, ce à quoi il répond "Oh on savait que c’était le baiseur casqué"…Jean-Marie Le Pen a-t-il lu les mêmes extraits que nous ?

"Le président lui avait mis un doigt dans le c*l. Dans l'anus"

Sur ces quelques confidences, le Lab d’Europe 1 a souhaité savoir quels extraits en question il évoquait ici. La surprise est totale car Jean-Marie Le Pen parle de ce passage relayé le 3 septembre par Alexandre Hervaud, journaliste pour Slate et Le Mouv’.

 

Un passage complétement inventé par l’internaute, bien entendu.  

Mais, entre l’interview de Canal et celle du Lab d’Europe 1, Jean-Marie Le Pen a vraisemblablement été alerté par ses proches les plus bienveillants de la nature de ses quelques lignes puisqu’il a déclaré à Europe 1  "Je me demande si je n'ai pas été trompé par une citation qui était sur le net et dont je n'ai pas vérifié la réalité. C'était paru sur le net en disant que le président lui avait mis un doigt dans le c*l. Dans l'anus. Encore une fois, comme je ne l'ai pas lu, et que je me méfie de ce qui paraît sur internet... J'ai peur que ce soit une tromperie". Il ne fait nul doute qu’à cette heure-ci, Jean-Marie Le Pen est bien conscient qu’il s’agissait d’un hoax. Pour y voir plus clair, le père de la fratrie Le Pen pourra tout de même parcourir l’article du journaliste blagueur dans lequel il explique l’ampleur inattendue de sa démarche. 

 

Par Caroline André

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 mai Non Stop People @NonStopPeople
    #rediff #Morandinilive Asia Argento violée par Harvey Weinstein, sa sincérité remise en cause… https://t.co/myeCxkgUNn
    Détails
  • 21 mai Non Stop People @NonStopPeople
    #repost Mariage du prince Harry et Meghan Markle : le passé de l’ex-actrice supprimé https://t.co/CMpoRU6Qoz https://t.co/LD639KNoGS
    Détails
  • 21 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Laëtitia Milot maman : Les premières images émouvantes de son documentaire sur l'endométriose… https://t.co/9JHbodbdjH
    Détails