• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Jean Roucas dérape sur Twitter : "Heil Hollande"

Jean Roucas dérape sur Twitter : "Heil Hollande"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

C’est un dérapage qui n’est pas passé inaperçu, dimanche en plein second tour des élections départementales. Jean Roucas, s’est emporté violemment contre le Parti Socialiste et a conclu l’un de ses messages sur Twitter avec « Heil Hollande ».

Ce dimanche a été marqué par le second tour des élections départementales. Si l’UMP et ses alliés sont sortis grands vainqueurs de ce scrutin, ce n’est pas le cas du FN, qui n’a obtenu aucun département. Et Jean Roucas, qui est un proche du parti de Marine Le Pen, a dû sentir le vent tourner.

Depuis quelques jours, l’ancien humoriste du Bébète Show n’a pas cessé d’attaquer François Hollande et son gouvernement. Tout à commencer, jeudi, alors qu’un incendie se déclarait à la mairie FN de Steeve Briois à Hénin-Beaumont. « Incendie de la mairie de Hénin-Beaumont: C'est qui, les fascistes? Et Valls, il ne condamne pas ? », a lancé Jean Roucas sur Twitter.

Puis, l’ancien candidat de l’émission de téléréalité, La Première compagnie, a fait un  lien entre le crash de l’A320 et le pouvoir en place. « Crash : le déséquilibré qui pilote la France avait prèvenu : je ne changerai pas de politique ! »

"Heil Hollande"

Mais c’est ce dimanche que Jean Roucas a décidé de se lâcher sans aucune retenue sur Twitter. Il a clairement comparé Manuel Valls et François Hollande à Adolf Hitler.  « Les méthodes du PS contre les candidats FN : Incendies, menaces de mort, agressions…Valls et ses SA en action. Heil Hollande ! ». Les SA sont des sections d’assauts qui ont permis à Adolf Hitler d’accéder aux pouvoirs. Elles sont appelées aussi « les chemises brunes ». Ici, il fait référence à l’incendie d’Hénin-Beaumont et aux nombreux élus FN qui se sont également plaints d’avoir été victimes d’actes de violence, durant la campagne.

Un message qui a bien entendu fait réagir la toile. Et sentant la polémique monter, Jean Roucas a tenu à s’expliquer. « Je ne voulais pas comparer Hollande à Hitler ! Je voulais juste attirer l'attention sur le côté facho des agressions subies par le FN. »

Avant de conclure par un message plein d’ironie. « J'ai oublié qu'en France, seuls les humoristes de gauche ont le droit de s'exprimer. Je ne twitterai plus désormais. Au revoir. »

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Harvey Weinstein accusé de viol et de harcèlement sexuel : il va se rendre à la police https://t.co/YtyXerHJC4 https://t.co/iHaZHQMVpZ
    Détails
  • 25 mai Non Stop People @NonStopPeople
    #repost Harvey Weinstein : Brad Pitt a menacé de le tuer, Gwyneth Paltrow raconte https://t.co/YPBIhEp6R5 https://t.co/J8jKhDQm3j
    Détails
  • 25 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci pour cette semaine de grand succès pour @TPMP! Les eQuipes bossent dures et vous Les récompensez tous les matins. Good news today😉❤️
    Détails