• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Kate Middleton : seins nus, l’affaire portée au tribunal

Partager Google+
   / 8  
Kate Middleton pour Vogue Magazine
1
Kate Middleton pour Vogue Magazine
Kate Middleton pour Vogue Magazine
2
Kate Middleton pour Vogue Magazine
Kate Middleton pour Vogue Magazine
3
Kate Middleton pour Vogue Magazine
Kate Middleton
4
Kate Middleton
Kate Middleton et les One Direction
5
Kate Middleton et les One Direction
Kate Middleton en compagnie du Prince William et de leur premier fils, George
6
Kate Middleton en compagnie du Prince William et de leur premier fils, George
Kate Middleton et le Prince William en visite aux Etats Unis le 9 décembre 2014
7
Kate Middleton et le Prince William en visite aux Etats Unis le 9 décembre 2014
Kate Middleton et le Prince William présentent leur fille, Charlotte, devant la maternité Lindo
8
Kate Middleton et le Prince William présentent leur fille, Charlotte, devant la maternité Lindo
  • A-
  • A+

En 2012, des photos seins nus de Kate Middleton alors qu’elle était en vacances avec le prince William dans le sud de la France avaient été diffusées dans Closer. 5 ans plus tard, l’affaire est portée au tribunal. Non Stop People vous en dit plus.

Atteinte à la vie privée et complicité. Voilà de quoi est accusé le magazine Closer, pour avoir diffusé des photos de Kate Middleton topless en 2012, sur une terrasse privée. À l’époque, la duchesse de Cambridge et son prince de mari, le prince William, passaient leurs premières vacances en tant que jeunes mariés dans le sud de la France. Une affaire qui avait fait scandale en Grande-Bretagne, même le sulfureux Sun s’était emporté contre cette histoire. Le couple royal avait porté plainte contre le groupe de presse Mondatori, et le tribunal de grande instance de Nanterre a interdit au groupe "de céder ou diffuser [les photographies] par tout moyen, sur tout support, auprès de quiconque et de quelque manière que ce soit, notamment sur des tablettes numériques" et lui a enjoint de restituer au couple princier "l'intégralité des supports numériques" contenant ces photographies, puis a ouvert une enquête au pénal pour violation de la vie privée.

6 journalistes sur le banc des accusés

Car Buckingham Palace ne plaisante pas avec la vie privée de ses sujets. Ce 1er mai, six journalistes de Closer sont sur le banc des accusés du tribunal correctionnel de Nanterre pour atteinte à la vie privée de Kate Middleton. Parmi les accusés, Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer, Ernesto Mauri (président du groupe Mondatori), et les deux photographes suspectés d’avoir pris Kate Middleton en photos (Cyril Moreau et Dominique Jacovides). Ils devront répondre à atteinte à l’intimité de la vie privée et de complicité. Pour rappel, le magazine avait écrit : "Vacances, j'oublie tout, la grisaille londonienne, et même le maillot de bain resté dans la valise de l'altesse". Malheureusement, même si les photos ont été restituées, il reste toujours des copies du magazine en ligne. Preuve que rien ne disparaît jamais d’Internet.

Par Violette Salle

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Leurs Voix pour l'espoir : Shy'm, Slimane et Nolwenn Leroy réunis pour la bonne cause https://t.co/9Jgz6n6wYP https://t.co/r5SZ00JEjU
    Détails
  • 25 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Evelyne Thomas confie avoir frôlé la mort en participant à #FortBoyard ! https://t.co/UNPOw6V8no https://t.co/NaTFkWb90H
    Détails
  • 25 sep sophia aram @SophiaAram
    PMA:cousinade, inceste WTF??? PMA pour toutes ! https://t.co/gEEtq59l21
    Détails