• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

La campagne d’Amnesty International tourne au fiasco

La campagne d’Amnesty International tourne au fiasco
dr
  • A-
  • A+
Partager Google+

Amnesty International pensait frapper fort grâce à sa nouvelle campagne de publicité, qui utilisait l’image de plusieurs stars comme Iggy Pop et le Dalaï Lama pour « sensibiliser le public sur la réalité de la torture ». Mais le coup de « com » s’est retourné contre l’ONG, qui a dû présenter ses excuses à Iggy Pop et au Dalaï Lama pour avoir utilisé leur image sans autorisation.

Amnesty International a frappé fort avec sa nouvelle campagne de publicité. L’ONG a décidé d’utiliser l’image de plusieurs stars (Iggy Pop, Karl Lagerfeld, le Dalaï Lama…), les montrant avec un visage tuméfié et en leur attribuant une phrase complètement imaginaire. Le but : « Sensibiliser le public (…) sur la réalité de la torture. » Un coup de com réussi puisqu’il a énormément fait parler dans les médias et sur les réseaux sociaux. Amnesty International fait ainsi dire à Iggy Pop : « L'avenir du rock, c'est Justin Bieber. » Pour Karl Lagerfeld, « le sommet de l'élégance, c'est la chemise hawaïenne et les tongs », alors que le Dalaï Lama, « un homme qui n'a pas de Rolex à 50 ans a raté sa vie ». Amnesty International souhaite faire passer le message : « Torturez un homme et il vous racontera n'importe quoi. »

L’IMAGE D’IGGY POP SUPPRIMÉE

Problème pour Amnesty International, les stars dont l’image a été utilisée n’ont jamais donné leur accord. Les bouddhistes ont sévèrement critiqué l’image du Dalaï Lama, obligeant l’ONG  à présenter ses excuses et à rappeler tout son respect envers le Dalaï Lama, assurant « n'avoir jamais voulu porter atteinte à son image ». Amnesty International a fait (mauvais) coup double, en devant également s’excuser auprès d’Iggy Pop. « Même si nous avons agi de bonne foi, nous tenons à nous excuser envers Iggy Pop de l'avoir fait. L'objectif global de cette campagne est d'essayer d'influencer les idées des gens sur l'utilisation de la torture. Nous voudrions également préciser que la déclaration attribuée à Iggy Pop "Justin Bieber est l'avenir du rock'n'roll" ne représente pas l'opinion personnelle du chanteur. Elle faisait partie du processus créatif de cette campagne et était destiné à être ironique », est-il écrit dans un communiqué de l’ONG. Depuis, l’image de l’icône du rock a été supprimée.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré : Laeticia silencieuse lors de l’hommage, les raisons dévoilées https://t.co/0psNrlXUWE https://t.co/77nnEGwoTA
    Détails
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Antoine Griezmann déguisé en basketteur noir : la Toile s’enflamme, il réagit (photo) https://t.co/pEGRWeboPu https://t.co/rZMjKYqsEW
    Détails
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Brad Pitt a 54 ans. Qui sont les femmes de sa vie ? https://t.co/uRPuVvprtT https://t.co/DLChkop1QG
    Détails