• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Laurent Ruquier attaqué en justice par Marine Le Pen : l'animateur disculpé

Laurent Ruquier attaqué en justice par Marine Le Pen : l'animateur disculpé
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce vendredi 25 octobre, Laurent Ruquier a été disculpé. Il comparaissait face à la justice, poursuivi par Marine Le Pen. Non Stop People vous en dit plus sur ces révélations faites par Le Parisien ce vendredi.

Laurent Ruquier est visiblement dans le collimateur de beaucoup de personnalités publiques. Celui qui est en "conflit" avec Les Chevaliers du Fiel, qui est en froid avec Geneviève de Fontenay et a été taclé par Anne Sinclair n’a pas que des amis autour de lui. Le présentateur de l’émission "On n’est pas couché" a également du mal avec une certaine politique qui répond au nom de Marine Le Pen. L’animateur ne la porte vraisemblablement pas dans son cœur et il l’a fait savoir en 2012. Affrontant l'ex-compagne du député Louis Aliot devant la justice depuis 2016, Laurent Ruquier vient d’être disculpé ce vendredi 25 octobre par la Cour de cassation en assemblée plénière. La Cour examinait alors un pourvoi de la présidente du Front National, devenu le Rassemblement National. Pour comprendre toute l’affaire, il faut revenir au 7 janvier 2012, date à laquelle les élections présidentielles approchaient.

"Le Pen, la candidate qui vous ressemble"

Dans sa fameuse revue de presse qui ouvre son programme diffusé sur France 2, Laurent Ruquier évoque la Une audacieuse de Charlie Hebdo. Nos confrères titraient alors : "Le Pen, la candidate qui vous ressemble", en utilisant un fond coloré en bleu-blanc-rouge et un dessin d’excrément fumant en premier-plan. De quoi révolter Marine Le Pen, qui n’a pas semblé beaucoup apprécier l’humour un brin caustique des dessinateurs de l’hebdomadaire. Pas ravie pour un sou de voir son nom associé à un étron peu ragoûtant, la fille de Jean-Marie Le Pen a attaqué Laurent Ruquier en justice. Elle a évidemment porté plainte contre le journal satirique, mais aussi contre Rémy Pflimlin, qui était l’ancien PDG de France Télévisions. En 2016, la Cour de Cassation avait estimé que les limites de la liberté d’expression avaient été dépassées et que la dignité de Marine Le Pen avait été atteinte à cause de la diffusion de cette Une osée dans "On n’est pas couché". L‘histoire ne s’arrête pas là puisque la cour d’appel de Paris l’avait de nouveau déboutée en 2017. La liberté d’expression avant l’ego et la susceptibilité de certains politiques, donc.

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Thomas Markle : Êtes-vous choqué par ses propos sur sa fille ?
    Détails
  • 21 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Jennifer Aniston : Florence Foresti a adoré ses tétons apparents aux SAG Awards https://t.co/oE99Afq6WK https://t.co/oI2uCoJgyR
    Détails
  • 21 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Meghan et Harry : de quel patrimoine disposent-ils après leur départ ? https://t.co/YQvW3DNBEH https://t.co/o3qb7Jrwkd
    Détails