• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

L’infante Cristina mise en examen

L’infante Cristina mise en examen
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le juge José Castro a rendu public, ce mercredi, l’acte d’accusation de l’affaire Iñaki Urdangarin dans laquelle l’infante Cristina – femme de l’ancien handballeur espagnol – est mise en examen pour fraude fiscale et blanchiment d’argent.

L’infante Cristina n’en a pas fini avec la justice. Ce mercredi, le juge José Castro a rendu public l’acte d’accusation de l’affaire Iñaki Urdangarin, ancien handballeur et mari de la sœur du roi Felipe VI. Et si Iñaki Urdangarin devra répondre de six chefs d’inculpation (fraude, détournement de fonds, abus de confiance, faux et infraction fiscale en 2007 et en 2008), l’infante Cristina n’a pas été épargnée, puisqu’elle est mise en examen pour fraude fiscale et blanchiment d'argent. Concrètement, le juge considère Cristina responsable d'un délit contre le Trésor Public espagnol, pour avoir collaboré à deux infractions fiscales commises par son mari Iñaki Urdangarin en 2007 et 2008. Des infractions qui concernent – d’après José Castro - Aizoon, une société familiale où le couple se partage les parts : « Cristina de Bourbon a collaboré activement avec Iñaki Urdangarin dans les irrégularités commises au sein de l'entité Aizoon. Tout porte à croire qu’elle est intervenue, tout d'abord en profitant de l’argent gagné, et en fournissant les moyens à son mari d’effectuer le délit grâce à sa coopération silencieuse. » José Castro a notamment évoqué une fraude fiscale en 2007 : trois fausses factures pour un montant total de 70 000 euros, des factures qui « ne peuvent pas être acceptées comme déductibles parce qu'elles correspondent à des services totalement inexistants ».

CRISTINA SERA JUGÉE À LA COUR DE PALMA

L’acte d’accusation retient également le blanchiment d'argent public obtenu irrégulièrement par l'institut Noos. Cristina aurait dépensé de l'argent public dévié sur les sociétés Noos et Aizoon pour des oeuvres d'art, des vêtements, des voyages de luxe, des anniversaires... Concernant la responsabilité directe de l’infante Cristina dans l’affaire de l’argent public passé par la société Noos, elle est beaucoup plus difficile à établir, selon le juge anti-corruption : « Il n'existe aucune preuve du crime impliquant Cristina de Bourbon dans les activités Noos, les comportements criminels sont attribuables uniquement à Iñaki Urdangarin. » La sœur de Felipe VI, grande absente du couronnement officiel de son frère, sera jugée à la Cour de Palma. C’est cette affaire qui a entraîné la mise à l’écart de Cristina, à un moment où la royauté espagnole était déjà sous le feu des critiques.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mes chéris la semaine qui arrive s annonce folle! On a retrouvé La Darka Dans @TPMP je kif tellement! Et Demain @CDechavanne 1ère fois ❤️❤️
    Détails
  • 17 déc lafouine @lafouine78
    🔥🔥🔥 https://t.co/Sjacj8kqLQ
    Détails
  • 17 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Can't WAIT for this Monday & Tuesday with @brookesimpson @nbcthevoice ! #TeamMiley #TeamBrooke Vote 4 Brooke & down… https://t.co/8c8UN0lHfg
    Détails