• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Marine Le Pen - Nicolas Bedos : la présidente du Front National recadrée par la justice

Marine Le Pen - Nicolas Bedos : la présidente du Front National recadrée par la justice
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

La Cour d’appel de Paris a une nouvelle fois débouté Marine le Pen des poursuites qu’elle avait engagées contre Nicolas Bedos. L’humoriste avait traité la présidente du Front National de « salope fascisante » dans l’hedbomadaire Marianne.

Entre Marine Le Pen et la famille Bedos, ce n’est décidément pas l’amour fou. Il y a quelques mois Guy Bedos avait comparé la présidente du Front National à Hitler dans une interview accordée au Figaro : « On sait bien que son discours économique ne tient pas la route, mais comme Hitler en Allemagne dans les années 1920, elle fait croire qu’on résoudra la crise en virant les étrangers, les Noirs et les Arabes. Ce n’est même plus de la démagogie, c’est pire que ça… » avait lâché l'humoriste.

"Ne laissons pas le terrain à Marine, la VRAIE méchante"

Quelques mois plus tôt c’était son fils, Nicolas Bedos, qui s’était illustré en traitant Marine le Pen de « salope fascisante » dans le numéro du 14 janvier 2012 de l’hebdomadaire Marianne. « Ne laissons pas le terrain à Marine, la VRAIE méchante.  Sauf que personne n'empêchera quelques idéalistes rigides de penser qu'à force de singer la salope fascisante, celle-ci est déjà au pouvoir : on l'appelle Claude Guéant », avait écrit Nicolas Bedos, provoquant la fureur de Marine Le Pen. Celle-ci avait alors porté plainte mais n’avait poursuivi que le terme « salope ». Maurice Szafran, directeur de la publication de Marianne était poursuivi pour « injure » et Nicolas Bedos, auteur de la chronique, pour « complicité ».

Les deux hommes avaient été relaxés en première instance, la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris ayant estimé qu'il était « parfaitement clair pour tout lecteur que la chronique en cause se situe dans un registre aux accents délibérément provocateurs et outranciers, revendiqué comme tel ». Mais ils s'étaient à nouveau retrouvés au tribunal après que Marine Le Pen ait décidé de faire appel de la décision. Le jugement a été rendu ce mercredi par la Cour d'appel de Paris et le résultat est le même : la fille de Jean-Marie Le Pen a été déboutée des poursuites qu'elle avait engagées.

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc KATY PERRY @katyperry
    🇦🇷 BUENOS AIRES 🇦🇷 Welcome @laliespos to #WITNESSTHETOUR. Tickets are at https://t.co/VNXmphRhJe https://t.co/ADTPLPpRCD
    Détails
  • 18 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Enooorme #TPMP avec La Team Et monsieur @CDechavanne 👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻
    Détails
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Maëva Coucke a-t-elle triché pour remporter #MissFrance2018 ? Geneviève de Fontenay s'interroge… https://t.co/JNgGDaccOt
    Détails