Politique

Marine Le Pen prochaine Marianne, Brigitte Bardot persiste et signe !

Marine Le Pen prochaine Marianne, Brigitte Bardot persiste et signe !
  • A-
  • A+

Brigitte Bardot a accordé une interview à « Vaucluse Avenir », le journal de Marion Maréchal-Le Pen. Et l’ancienne actrice a réitéré son souhait de voir Marine Le Pen incarner la prochaine Marianne. Brigitte Bardot a elle-même servi de modèle pour le buste de Marianne d'Alain Gourdon, en 1968.

Brigitte Bardot n’en démord pas. Cette semaine, l’actrice a accordé une interview à « Vaucluse Avenir », qui se présente comme le journal de Marion Maréchal-Le Pen. La revue traite des problèmes français sous l’angle Front National, avec des sujets comme « Justice : Les délires de la gauche, la lâcheté de la droite », « Réforme territoriale : Vers la décomposition de la Nation française », « Face à l'Europe et à la Turquie, quel avenir pour nos paysans ? » ou encore « France : la fabrique du Djihadiste ? » Le titre du dernier numéro : « En marche vers la victoire patriote ». Et évidemment, en dernière page, un bulletin d’adhésion au Front National. Brigitte Bardot a accordé une interview à « Vaucluse Avenir », et elle évoque notamment le sort des agriculteurs : « À mon avis, tout va de travers dans ce domaine essentiel. Les éleveurs et les agriculteurs se suicident, car ne pouvant plus exploiter leurs terres ou leurs productions sans être à la botte de Bruxelles. »

« France : la fabrique du Djihadiste ? »

Brigitte Bardot a critiqué Bruxelles et milite pour que la France arrête d’importer des produits étrangers en masse : « Pendant ce temps, on importe à tire-larigot des produits étrangers alors que nos paysans sont obligés de déverser leurs surplus sur les routes, ce qui est un scandale. La France devrait vivre de sa production avant d’importer de l’étranger. Et les importations devraient être taxées afin que les prix soient égaux et que la clientèle ne soit pas tentée d’acheter des produits importés au prix les plus bas. Quant aux élevages intensifs, c’est un scandale tellement inhumain qu’ils ne devraient plus être autorisés, même s’ils rapportent plus que les élevages traditionnels. C’est une question d’éthique. On ne peut pas faire subir aux animaux destinés à la consommation l’enfer, le calvaire malsain et mortifère de ces incarcérations atroces et antinaturelles. (…) Il n’y a pas que le fric qui doit mener le monde ; il y a aussi une certaine dignité, un respect de tout être vivant. »

« Ne pas brader la France, ni la soumettre aux bassesses dont elle fait actuellement l’objet »

Dans son interview, Brigitte Bardot revient également sur le rôle de Marianne. L’ancienne actrice a elle-même servi de modèle pour le buste de Marianne en 1968, avec Michèle Morgan (1972), Mireille Mathieu (1978), Catherine Deneuve (1985), Inès de la Fressange (1989), Laetitia Casta (2000) et Sophie Marceau (2012). Pour Brigitte Bardot, la prochaine Marianne  doit être « digne de cette fonction solennelle et savoir mener la France à la hauteur qu’elle mérite d’avoir ; comme elle l’a toujours eue dans le Monde. Sans la brader, ni la soumettre aux bassesses dont elle fait actuellement l’objet. » Et l’ancienne actrice confirme qu’elle souhaite voir Marine Le Pen devenir l’incarnation de la prochaine Marianne.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 10 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    Thank you @rihanna You r a princess🙏❤️🙏

    Détails
  • 10 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    RT @malaisetele: https://t.co/zSnImhPnhy

    Détails
  • 10 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #SexKittens ✨🐱🐱🐱✨ https://t.co/xuA2wdP8Nw

    Détails