• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Marine Le Pen répond violemment aux critiques de Roselyne Bachelot

Marine Le Pen répond violemment aux critiques de Roselyne Bachelot
  • A-
  • A+
Partager Google+

La guerre fait rage entre Marine Le Pen et Roselyne Bachelot depuis plusieurs jours maintenant. Violemment critiquée par l'ancienne ministre de la Santé, elle a répliqué dans la matinale de Sud Radio.

Auditionnée ce mercredi 1er juillet dans le cadre d'une commission d'enquête sur la gestion de la crise sanitaire, Roselyne Bachelot qui s'est montrée émue après un reportage sur les Ehpad, n'a pas mâché ses mots. En effet, l'ancienne ministre de la Santé a dit ce qu'elle pensait de la manière dont la pandémie de coronavirus a été gérée par l'exécutif. "On attend que le préfet ou le directeur vienne avec une petite charrette porter des masques ?" s'insurgeait-elle avant de s'en prendre aux médecins qui n'avaient, selon elle, "pas constitués de stocks de masques dans leurs cabinets. Mais enfin ? Dans le pays de Pasteur ?!"

Elle concluait ensuite, toujours de manière aussi virulente : "mais enfin ! On attend que le préfet vienne avec une petite charrette porter des masques ? Mais qu'est-ce que c'est que ce pays infantilisé ? Il faut quand même se prendre en main dans ce pays ! C'est ça la leçon ! Tant qu'on attendra tout du seigneur du château, on est mal !"

"ses propos sont indignes !"

Et évidemment, ses propos ont fait l'effet d'une bombe. Vivement repris par les politiques, Marine Le Pen qui s'en est récemment pris à Michel Cymès après ses propos sur le coronavirus, n'a pas hésité à les commenter. Invitée dans la matinale de Sud Radio ce jeudi 2 juillet, elle a répondu à sa manière à Roselyne Bachelot. "Ses propos sont indignes. Ils proviennent de quelqu’un qui a quitté la politique et qui donc probablement a oublié quelles sont les responsabilités qui pèsent sur des ministres face à une pandémie". Elle prend ensuite la défende des professionnels de santé, pointé du doigt par l'ancienne ministre de la Santé : "En l’espèce je crois qu’elle a tort. Les médecins ont été les victimes de la gestion de cette crise."

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Baptiste Marteau explique son choix d’exposer son mari et sa fille https://t.co/JcO2WgqWYa https://t.co/zqscPN3zOl
    Détails
  • 11 aoû Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci @C8TV de votre confiance! On va donner le Max pour notre public❤️❤️❤️ https://t.co/crXJd6dGZ8
    Détails
  • 11 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Nabilla victime de graves complications après son opération de la poitrine https://t.co/Bu4tA3uYKp https://t.co/TeAEsvTUk5
    Détails