• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Marlène Schiappa menacée de mort : six gilets jaunes jugés ce mercredi

Marlène Schiappa menacée de mort : six gilets jaunes jugés ce mercredi
  • A-
  • A+
Partager Google+

Selon les informations de CNews, six gilets jaunes seront jugés ce mercredi 24 juillet pour trouble à la tranquillité. Ils avaient manifesté devant le domicile de Marlène Schiappa en mai dernier. Non Stop People vous en dit plus.

En mai dernier, Marlène Schiappa était réveillée en pleine nuit par un attroupement de gilets jaunes. Ces derniers s’étaient rendus devant le domicile du Mans de la secrétaire d’Etat, proférant des menaces de mort selon cette dernière. Sur l’antenne de CNews, lundi 27 mai dernier, elle avait dénoncé l’impact de ses attaques sur ses deux filles. "Les enfants, tirées du sommeil, se sont levées en pleurant et criant et sont venues en courant car je vous laisse imaginer l'effet sur des enfants endormis des bruits de détonation couplés aux bruits de frappe sur les portes/fenêtres et 'Schiappa, on est venu te crever !' et assimilés adressés à leur mère", déplorait-elle. La ministre de 36 ans annonçait ensuite avoir déposé plainte. Dans la foulée, sa version des faits avait été remise en cause par la police.

Jugés pour trouble à la tranquillité

La justice aura le dernier mot. D’après nos confrères de CNews, six gilets jaunes seront ainsi jugés ce mercredi 24 juillet pour "trouble à la tranquillité d’autrui", "organisation d’une manifestation non déclarée" ainsi que "outrage à une personne chargée d’une mission de service public". Auprès de nos confrères, Me Jean-Baptiste Vigin, l’avocat de trois des prévenus, est monté au créneau. "Honnêtement, [Marlène Schiappa] répète à longueur d’interviews qu’elle vit à Paris", balance-t-il. Avant d’ajouter : "Symboliquement, ils sont allés devant chez elle faire un peu de bruit, mais ils pensaient qu’elle était absente". Toujours selon CNews, Marlène Schiappa n’aurait pas prévu de se rendre à l’audience de ce mercredi. Les six prévenus encourent des peines de six mois à un an de prison ferme.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Guillaume Canet en colère, son coup de gueule contre l’élevage intensif https://t.co/IdFglh5I6s https://t.co/kBjFOHbx7H
    Détails
  • 19 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Dany Boon "rejeté de la société", il se confie sur ses années de galère https://t.co/ZpymGVuD29 https://t.co/I1qidwzIQi
    Détails
  • 19 aoû La Fouine @lafouine78
    @Abou2bras Il a eu chaud il a delete
    Détails