• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Michel Cymes, Florence Foresti et 29 stars signent une tribune contre l’homophobie

 Michel Cymes, Florence Foresti et 29 stars signent une tribune contre l’homophobie
  • A-
  • A+
Partager Google+

Les stars s'insurgent contre l'homophobie. Mardi 20 novembre, nos confrères de L'Express ont publié une tribune coup de poing dénonçant la violence homophobe. Un texte signé par une trentaine de célébrités. Non Stop People vous en dit plus.

C'est une nouvelle vague de contestation à laquelle participent les stars françaises. Lundi 19 novembre, environ 250 de ces personnalités lançaient un appel à la manifestation, le samedi 24 novembre prochain, dans le cadre du mouvement #NousToutes, né de la mobilisation anti-violences sexistes et sexuelles émanant des hashtags #MeToo et #BalanceTonPorc en France. "Nous ne voulons plus de ces violences", soulignaient Joyce Jonathan, Nicola Sirkis, Muriel Robin ou encore Anne Roumanoff, entre autres, dans une tribune publiée alors dans Mediapart mais aussi sur France Inter. Un texte coup de poing dénonçant les violences sexuelles que subissent les femmes, chaque jour. Mais mardi 20 novembre, c'est une toute autre mobilisation qui a été organisée par les people.

Une agression "toutes les 33 heures"

Nos confrères de L'Express ont publié une tribune anti-homophobe. "Plus une semaine ne se passe dans notre pays sans que l'on apprenne l'agression d'une homosexuelle ou d'un homosexuel ; sans que l'un d'entre eux n'affiche sur les réseaux sociaux - en guise de signal d'alerte - son visage ecchymosé par un passage à tabac", commence le journal. Selon lui, "un homo [est] agressé toutes les 33 heures". Cette tribune a été signée par 31 célébrités françaises. Parmi elles, Anne Sinclair, Benjamin Biolay, Michel Cymes, Florence Foresti, Gilles Lellouche, Gaspard Ulliel ou encore Vincent Moscato. Ce texte survient alors que le mouvement des gilets jaunes est accusé de nombreux dérapages parfois racistes mais aussi homophobes. En 2017, l'association SOS Homophobie tirait la sonnette d'alarme en déclarant que les membres de la communauté LGBTQ+ étaient les victimes de violentes agressions tous les trois jours.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 29 mai Lady Gaga @ladygaga
    ⚔️ #Chromatica 💓 https://t.co/4Kko04hk4v https://t.co/6DkvYezjiL
    Détails
  • 29 mai KATY PERRY @katyperry
    Some of u with sharp ears caught a glimpse of this remix earlier this week 👏🏼 Major thanks to @MarcKinchen for kick… https://t.co/j1nAiHX76v
    Détails
  • 29 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Koh-Lanta 2020 - Alexandra : ce qui l'a rendu "folle" pendant l'aventure https://t.co/PTmOSlpSgG https://t.co/58vHC7Q1wC
    Détails