• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Nicolas Hulot démissionne : pour Roselyne Bachelot, c'est un "fragile" et un "immature"

Nicolas Hulot démissionne : pour Roselyne Bachelot, c'est un "fragile" et un "immature"
  • A-
  • A+
Partager Google+

La démission surprise de Nicolas Hulot a provoqué une véritable déflagration sur la scène politique. 24h après l'annonce, de nombreuses personnalités portent un jugement sévère sur le choix du ministre de la Transition écologique. Parmi eux, Roselyne Bachelot est loin d'être la plus tendre. Non Stop People vous en dit plus.

En annonçant sa démission en direct sur France Inter mardi 28 août, Nicolas Hulot a provoqué une véritable onde de choc. Le ministre de la Transition écologique, si on le savait tenté de quitter son poste pour manque d'implication du gouvernement dans la question écologique, n'avait toutefois jamais laissé paraître qu'il pourrait partir avec tant de fracas. En arrivant dans les studios de France Inter ce matin là, ni Emmanuel Mcron, ni Edouard Philippe, pas même Léa Salamé et Nicolas Demorand - les intervieweurs du ministre - ne savent qu'il va annoncer sa démission dans les minutes qui suivent. Nicolas Hulot, lui-même, ne semble pas avoir été convaincu d'aller jusqu'au bout jusqu'à ce qu'il y parvienne finalement, visiblement gagné par l'émotion. "Je ne veux plus me mentir", lâche-t-il au micro de la station. "Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là", a-t-il déclaré. 

"Un type fragile et immature"

Depuis l'annonce de son départ, les réactions se sont multipliées dans les médias. Au gouvernement, si la nouvelle a surpris, les ministres et membres de la majorité se sont rapidement alignés sur le discours d'Emmanuel Macron qui voulait voir en Nicolas Hulot "un homme libre" qui pouvait "être fier de son bilan". Du côté de l'opposition et de la presse, les réactions se sont faites... moins tendres. Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé et désormais journaliste pour LCI, a probablement été l'une de ses plus virulentes critiques. "Je l'ai rencontré plusieurs fois à cette époque (entre 2002 et 2004 - NDLR). Je me souviens d'un type fragile et immature. A chaque fois qu'on prenait une décision qui ne lui convenait pas, j'étais sûre de l'avoir immédiatement au téléphone. Et il laissait éclater sa colère, avec un ton très agressif", a-t-elle commenté pour le Parisien. Dans un autre domaine, Brigitte Bardot a elle aussi fait part de son mécontentement face au bilan de Nicolas Hulot qui, selon elle, n'a "rien fait" de ses 15 mois au gouvernement. 

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Eurovision 2019 : Bilal Hassani avait déjà prévu d’y participer dès son enfance https://t.co/FyEdjNLUvi https://t.co/ossbjhWgkJ
    Détails
  • 20 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Et scoooooop pour l année pro ! #surprise #tpmp
    Détails
  • 20 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Info / talk / darka #Eurovision #quesada #ardisson ! À tout de suite 😘😘😘
    Détails