• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Patrick Balkany malade, il a été remis en liberté

Patrick Balkany malade, il a été remis en liberté
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

C'est une victoire pour Isabelle Balkany. Ce mercredi 12 février, la cour d'appel de l'instruction a accepté la remise en liberté de Patrick Balkany à la suite d'un rapport évoquant la mauvaise santé du maire de Levallois-Perret. Non Stop People vous en dit plus.

Depuis le 4 février dernier se déroule le procès en appel pour blanchiment de fraude fiscale de Patrick Balkany. Toutefois, ce dernier est absent à cause de son état de santé qui serait même préoccupant. Alors que l'accusation a demandé la prison ferme et l'inégibilité contre Isabelle et Patrick Balkany, une expertise médicale réalisée le 5 février dernier au parloir de la maison d'arrêt parisienne de la Santé révèle une "dégradation manifeste de l’état général" de Patrick Balkany, qui présente un "état dépressif marqué". L'avocat de Patrick Balkany a donc demandé la remise en liberté de son client alors que Patrick Balkany n'était pas présent : "J'aurais préféré que mon client pèse encore 100 kg et soit dans le box, mais c'est ainsi, je suis seul. Patrick Balkany est de toute évidence un homme malade, fatigué, il n'est plus le même que celui jugé en première instance. Il a un genou à terre", a fait savoir Romain Dieudonné, l'avocat du mari d'Isabelle Balkany.

"C'est une décision normale"

Et finalement, la cour d'appel de l'instruction a décidé ce mercredi 12 février d'accepter la demande de mise en liberté de Patrick Balkany. La cour a également supprimé la caution, qui était établie à hauteur de 500 000 euros, ainsi que l'interdiction de circuler en Ile-de-France. Patrick Balkany va donc pouvoir retourner à Levallois-Perret. Mais si Patrick Balkany peut sortir de prison, il demeure toutefois sous contrôle judiciaire jusqu'au jugement de la justice qui sera rendu le 22 avril prochain : "C'était ce que j'espérais. Ce n'est pas une faveur, mais le résultat d'une expertise médicale. Il est faible, malade. Avant tout, il veut rentrer se soigner. C'est une décision normale", a confié l'avocat de Patrick Balkany devant les journalistes après l'annonce officielle. Selon nos confrères de BFMTV, Patrick Balkany devra pointer deux fois par mois à la gendarmerie.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Pierre Pernaut victime de publicité mensongère sur Internet https://t.co/Gi2mwK4drv https://t.co/8QCvtT1mI9
    Détails
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    « Il y a beaucoup de chefs qui ne disent pas ce qu’ils pensent. Le #GuideMichelin c’est 22 millions d’euros ! »
    Détails
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    « #MasterChef m’avait contacté dans les années 2000, mais je n’avais pas accepté ! »
    Détails