• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Patrick et Isabelle Balkany condamnés à quatre et cinq ans de prison en appel

Patrick et Isabelle Balkany condamnés à quatre et cinq ans de prison en appel
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Trois mois après sa sortie de la prison de la Santé, Patrick Balkany a fait son retour au Palais de justice de Paris où la Cour d'appel a rendu son verdict quant aux accusations de blanchiment aggravé dont il fait l'objet avec sa femme, Isabelle Balkany. S'il a été condamné à cinq ans de prison sans incarcération immédiate, elle a écopé de quatre ans de prison ferme sans mandat de dépôt.

Le sort de Patrick et Isabelle Balkany dans l'affaire de blanchiment pour fraude fiscale a été scellé ce mercredi 27 mai. En effet, le maire de Levallois-Perret a été condamné à cinq ans de prison sans incarcération immédiate. Une peine assortie "d'une amende de 100 000 euros, d'une interdiction pendant 10 ans de diriger une entreprise, de l'inéligibilité pendant 10 ans avec exécution provisoire, et de l'interdiction définitive de toute fonction dans une entreprise gérant des fonds publics", a précisé BFMTV.

Quant à sa femme, Isabelle Balkany, elle a écopé de quatre ans de prison ferme sans mandat de dépôt. Elle devra elle aussi payer une amende de 100 000 euros et a interdiction pendant 10 ans de gérer une entreprise. Elle a également écopé d'une inéligibilité pour 10 ans avec exécution provisoire. "Par ailleurs, les Balkany sont, avec leur fils et Jean-Pierre Aubry, condamnés à payer de façon solidaire un million d'euros de dommages et intérêts à l'Etat", ont continué nos confrères.

Une décision "disproportionnée"

Si Isabelle Balkany n'était pas présente lors du verdict - elle est hospitalisée depuis fin avril - Patrick Balkany était présent. Son avocat Pierre-Olivier Sur a pris la parole face aux médias. "Vous avez constaté à quel point la justice a rendu une décision, et je parle dans sa globalité - première instance et appel - très dure, que nous considérons disproportionnée. Nous sommes au principal dans une affaire de fraude fiscale, aujourd'hui on dit blanchiment de fraude fiscale, c'est ce qui a été jugé, je parle en particulier pour Isabelle Balkany, c'est la fraude fiscale de la succession de ses parents qu'on juge aujourd'hui, de très, très nombreuses années après les faits", a-t-il commencé.

Et de poursuivre : "Cette disproportion appelle à se poser la question de savoir si c'est parce que c'est eux, je laisse la question ouverte, d'une justice d'un nouveau monde qui juge une politique d'un ancien monde et qui a voulu à travers les Balkany faire un exemple et tuer. Tuer une carrière politique, tuer financièrement... Patrick Balkany a perdu 30 kilos, Isabelle Balkany était en urgence et en coma artificiel pendant plus de 8 jours ces derniers temps. Jamais dans une affaire de pénal financier, on a été aussi près de la mort. La question qui se pose est de savoir si tout ça n'est pas complètement disproportionné". Patrick Balkany, lui, n'a pas souhaité s'exprimer.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 30 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci et à ce soir ❤️ https://t.co/Ue3tW8zIMM
    Détails
  • 30 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci on s amuse ! L émission est détente ! On se prend pas la tête et @APOALofficiel 2ème meilleur score! Après un… https://t.co/nRKgnZepcv
    Détails
  • 30 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Patrick Sébastien bouleversé, l'humoriste annonce une triste nouvelle https://t.co/PiTjhv3ZDS https://t.co/6GEdWBicms
    Détails