• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

PenelopeGate : Nicolas Sarkozy ravi par les déboires de François Fillon

PenelopeGate : Nicolas Sarkozy ravi par les déboires de François Fillon
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Si le PenelopeGate a fait les affaires de plusieurs candidats à l’élection présidentielle, il en réjouirait aussi certains dans le camp-même de François Fillon. Selon l’un de ses proches qui s’exprime ce jeudi dans les colonnes de l’Obs, Nicolas Sarkozy serait en effet enchanté par la tournure des événements. Non Stop People vous en dit plus.

Si François Fillon a été son Premier ministre pendant cinq ans, Nicolas Sarkozy n’est plus un grand fan du vainqueur de la primaire de la droite et du centre. Empêtré dans les ennuis judiciaires comme dans l’affaire Bygmalion depuis des années, l’ancien président de la République a été lâché par son ancien plus fidèle lieutenant à l’approche de la primaire. Ayant lui aussi des ambitions présidentielles, François Fillon n’avait d’ailleurs pas hésité à s’étonner de la présence de Nicolas Sarkozy dans la primaire : "Qui imagine le général de Gaulle mis en examen ?" avait-il ainsi lancé à l’occasion d’un discours. Tout en rappelant régulièrement qu’il ne se serait, lui, jamais présenté s’il avait été mis en examen.

Nicolas Sarkozy a déjà trouvé le successeur de François Fillon

Malheureusement pour François Fillon, la roue a tourné. Englué dans le Penelopegate depuis quelques semaines, l’ancien Premier ministre dégringole dans les sondages. Et ça, ça rendrait Nicolas Sarkozy fou de joie selon l’un de ses soldats qui s’exprime ce jeudi dans les colonnes de l’Obs : "Il n'est jamais aussi heureux que dans les crises. Là, il est servi. C'est du lourd, du très lourd, il adore... et ne rate pas une miette de ce feuilleton délétère". Hors de question en revanche pour l’ancien chef de l’Etat d’envisager un retour. En revanche, en cas de renoncement de François Fillon, Nicolas Sarkozy se verrait bien dans un nouveau costume : "Il ne reviendra pas, mais peut devenir un faiseur de roi. Il a toujours le goût de la politique". Autrement dit, Nicolas Sarkozy pourrait favoriser la candidature d’un de ses lieutenants. Et son choix serait déjà fait : "Quand la chute surviendra, il adoubera François Baroin". Depuis plusieurs jours, plusieurs bruits de couloir présentent le maire de Troyes comme le grand favori en cas de renoncement de François Fillon.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Patrick Cohen répond aux accusations de @ndemorand ! Et il n'a pas l'air très content... https://t.co/4BQICetRy1 https://t.co/NL7S6d9Hs2
    Détails
  • 23 sep xoxo, Gaga @ladygaga
    @MarkRonson what a special time that was me too won't ever forget it 🎶
    Détails
  • 23 sep xoxo, Gaga @ladygaga
    @MarkRonson ❤️u
    Détails