• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Rihanna s’en prend aux politiques de l’Alabama et à leur loi sur l’avortement

Rihanna s’en prend aux politiques de l’Alabama et à leur loi sur l’avortement
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce jeudi 16 mai, Rihanna a dévoilé sur son compte Instagram sa colère concernant la loi répressive sur l’avortement, votée en Alabama. Non Stop People vous en dit plus.

C’est une loi qui soulève la colère de nombreuses personnes du monde entier. Il s’agit en effet du texte de loi très répressif, concernant l’avortement dans l’État américain de l’Alabama. Au total, 25 hommes ont voté en faveur de la criminalisation de l’IVG, qui rend les médecins la pratiquant et les femmes qui la subissent, passibles de peines de prison. De quoi révolter notamment Milla Jovovich, qui a raconté son avortement traumatisant sur Instagram ce 15 mai, mais également Rihanna. Sur ce même réseau social, la chanteuse de 31 ans n’a pas caché son indignation face à l’approbation de cette loi insensée. Publiant une photo des hommes politiques tous sourires, responsables de l’adoption du projet de loi, l’interprète de "Diamonds" a lancé, folle de rage : "Jetez un coup d’œil. Ce sont les idiots qui prennent des décisions pour les FEMMES en Amérique". Hors d’elle, Rihanna a poursuivi la légende de son post en accusant ouvertement la gouverneure républicaine de l’Alabama Kay Ivey.

Rihanna, une féministe qui se sent concernée

"Honte à vous !!!!", inscrit-elle en blâmant la politique de 74 ans, qui a ratifié la loi et n’a pas cherché à défendre les droits des femmes. Pour rappel, cette loi anti-IVG interdit de se séparer de son fœtus lors d’une grossesse non désirée, même en cas de viol ou d’inceste. L’organisation de défense des droits civiques ACLU a annoncé pour sa part qu’elle allait saisir la justice afin d’empêcher que ce texte rétrograde ne soit appliqué. L’organisation féministe américaine National Organization for Women de son côté a qualifié la loi d’"inconstitutionnelle" et précisé qu’elle allait "renvoyer les femmes de l’État aux jours noirs durant lesquels les parlementaires contrôlaient leur corps, leur santé et leur vie". Une chose est sûre, les conservateurs sont en train de se mettre un nombre incalculable de personnalités publiques et de femmes à dos.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

16 Mai 2019 à 6 :34 PDT

 

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 mai La Fouine @lafouine78
    RT @Ophxly_1: Ouii!!!!🥰 cst ça qu’on veux ! @lafouine78 https://t.co/2q3paquEIS
    Détails
  • 25 mai La Fouine @lafouine78
    RT @canardo78190: Pour une Europe hamdulah ça va #voter #nardo https://t.co/3YEQxaoDuZ
    Détails
  • 25 mai sophia aram @SophiaAram
    @ParisPasRose @lapousssousleta Ce soir je joue la dernière de la saison au Haillan, puis reprise mi-septembre près de Lyon.
    Détails