Politique

Roselyne Bachelot revient sur sa brouille avec Jacques Chirac !

Roselyne Bachelot revient sur sa brouille avec Jacques Chirac !
  • A-
  • A+

Avant de s’engager dans la télévision, Roselyne Bachelot a occupé de nombreuses fonctions au sein de gouvernements successifs. En 2003, sa collaboration avec Jacques Chirac s’achève brutalement après une "bourde" de la politique. Dans une interview accordée à BFMTV, l’actuelle chroniqueuse de D8 est revenue sur cette polémique.

Avant d’amuser les téléspectateurs de D8 avec sa spontanéité et son franc-parler, Roselyne Bachelot a successivement été la ministre de l’Ecologie et du Développement Durable sous Jacques Chirac et ministre de la Santé sous Nicolas Sarkozy. Si le monde de la politique semble derrière elle, elle qui s’épanouie sur les écrans de télévision, Roselyne Bachelot a accepté de revenir sur une "bourde" qui lui avait coûté son poste en 2003 : "‘Est-ce que le président porte un appareil auditif’, question à laquelle je réponds ‘Il me semble que oui’ va susciter un tonnerre médiatique et un tonnerre à l’intérieur du gouvernement que je n’avais absolument pas imaginé, se souvient-elle. Mais ce qui me parait étrange, car ce n’était pas il y a très longtemps, c’est que cette affaire-là ne serait plus possible maintenant" assure-t-elle.

"Le premier qui m’en parle, c’est Jacques Chirac au conseil des ministres, poursuit-elle. Il me dit ‘Tu sais, je n’ai jamais porté d’appareil auditif, j’ai juste un petit pansement dans l’oreille’. Et je me souviens encore de ma réflexion : je lui donne une petite claque sur la joue en lui disant ‘Ecoute Jacques, arrête de dire des conneries !’. […] Et les choses s’arrêtent là" relate-t-elle.

"Si c’était à refaire, je ne le referais pas"

Bien que cette maladresse lui coûtera son poste, Roselyne Bachelot assure que l’échange avec Jacques Chirac n’était absolument pas glacial et qu’il lui a fait cette réflexion "très gentiment. Je n’ai jamais eu de mots avec Jacques Chirac. Et d’ailleurs le soir, je vais lui écrire une lettre que je vais lui faire porter en disant que je suis totalement désolée que ça ait pris ces proportions. Et, à bien y réfléchir aujourd’hui, si c’était à refaire, je ne le referais pas. Je ferai de la langue de bois, c’est idiot. […] Parce que je crois que je lui ai fait du mal. Et ce n’était pas mon but avec Jacques Chirac. Le surlendemain, je suis à une réception et Bernadette Chirac est là et elle s’approche glaciale de moi et me dit ‘Vous en avez fait de belles, Madame’ !" se rappelle-t-elle.

Depuis cette polémique, Roselyne Bachelot et Jacques Chirac ont eu l’occasion de faire table rase du passé : "J’ai revu Jacques Chirac, car cette affaire m’a coûté mon poste au gouvernement, peu de temps après mon départ à une réception officielle. Il me regarde et me dit ‘De toute façon, tout ce que tu fais est bien’. Il l’a dit avec un clin d’œil, c’était une façon sans doute de m’accorder son pardon et de reconnaître peut-être ses fautes. Ça a été un joli moment entre nous deux" conclue-t-elle.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 déc Justin Timberlake @jtimberlake

    CONGRATS to JT & @DWAnimation for today's #Grammy nomination! #CantStopTheFeeling is up for Best Song For A Visual… https://t.co/6jstvvea2D

    Détails
  • 06 déc Non Stop People @NonStopPeople

    .@AntoGriezmann bientôt papa pour la deuxième fois ? https://t.co/Uvn2mPF6Xf https://t.co/pn70pha64a

    Détails
  • 06 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #HomeSweetHome with @HiltonPets 😍 https://t.co/f3OfGu5Mtj

    Détails