• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Ségolène Royal : ses propos sur les caricatures de Mahomet choquent la toile

Ségolène Royal : ses propos sur les caricatures de Mahomet choquent la toile
(c) /MAXPPP
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ségolène Royal était ce lundi 16 novembre 2020, l'invitée de "La Matinale" sur CNews. Amenée à s'exprimer sur la question de la liberté d'expression, l'ancienne ministre a reconnu que "certaines caricatures de Mahomet sont insultantes". Des propos sont loin de faire l'unanimité auprès de l'opinion publique...

En rendant hommage à Samuel Paty, le professeur décapité en octobre dernier par un terroriste, Emmanuel Macron s’est attiré les foudres du président turc Recep Erdogan. Et si le président de la République française n’a pas répondu aux attaques lancées par la Turquie, le journal satirique Charlie Hebdo s’est chargé de le faire en signant une nouvelle couverture choquante sur laquelle le chef d’État turc est caricaturé aux côtés d’une femme voilée… en string. De quoi choquer certains musulmans et de quoi relancer le débat autour de la liberté d’expression.

Ce lundi 16 novembre 2020, Ségolène Royal, ancienne ministre, était l’invitée de #LaMatinale sur CNEWS et elle a justement abordé ce sujet qui fait débat en France depuis bien des années. "On a une devise française : liberté, égalité, fraternité. Donc la liberté oui, mais la liberté ce n’est pas le droit de faire n’importe quoi […] Il y a des droits et des devoirs. Et les devoirs installés par la République c’est la fraternité qui vient rééquilibrer la liberté" a-t-elle avancé.

"C’est quoi la fraternité ? C’est l’interdiction de choquer, d’humilier, d’insulter. C’est la prise en considération de la souffrance des autres pour pouvoir rectifier un certain nombre de choses. Et la liberté, ce n’est pas le droit de dire n’importe quoi, n’importe comment" a-t-elle poursuivi.

Ségolène Royal critiquée pour ses propos sur les caricatures

L’ancienne compagne de François Hollande a ensuite dénoncé le travail de certains dessinateurs de Charlie Hebdo : "Je ne suis pas pour l’interdiction des caricatures mais je ne suis pas pour cautionner et dire que les caricatures c’est bien" a-t-elle déclaré avant de préciser : "Je pense que certaines caricatures de Mahomet sont insultantes. Toutes les caricatures pornographiques, je comprends que certains se sentent insultés par cela y compris des musulmans qui ne sont ni intégristes, ni radicaux".

De quoi engendrer une vague de colère sur Twitter : "Lamentable", "Toujours à côté de la plaque celle-là", "Une traître a la nation. On doit lui enlever sa nationalité. Elle insulte la liberté d’expression", "Ah bon ! ? on a plus le droit "d’insulter" en France ? c’est nouveau ça ! sacrée S (égo) toujours à côté de ses escarpins Visage rigolard que ne sortirait-elle pas pour se faire remarquer !" ou encore "Comment peut-on tenir de tels propos ! Ça veut dire qu’elle remet en cause notre liberté d’expression c’est gravissime ! C’est honteux !" figurent en effet parmi les messages en réaction à sa déclaration.
 

 

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 24 nov Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @MTV: Ah yes, another day where "Prisoner" by @MileyCyrus ft. @DUALIPA is stuck in my head. (not complaining, I'm very happy about thi…
    Détails
  • 24 nov Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @kkwbeauty: You asked, we listened! For the first time ever, we will be selling a very limited number of Crystallized Collection’s exclu…
    Détails
  • 23 nov Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Fuck yes! Love u 4ever! https://t.co/uBeyDNPS5r
    Détails