• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Tristane Banon : « J’ai trop souvent eu peur »

Tristane Banon : « J’ai trop souvent eu peur »
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Interviewée par « Voici » dans l’enceinte de l’hôtel Amour, Tristane Banon révèle quelques uns des coups de cœur énoncés dans son livre « Love et cætera », recueil des chroniques épistolaires qu’elle défend sur France Bleue.

L’entretien s’ouvre sur Carla Bruni, qui a préfacé Love et caetera. Et Tristane Banon de justifier son amitié avec l’ancienne Première dame de France : «  Comme tout le monde, j’ai jugé de manière péremp­toire sa liai­son avec Nicolas Sarkozy mais, en la rencon­trant, j’ai décou­vert une femme folle­ment amou­reuse et on s’est trouvé plein de points communs. On a le droit de tomber amou­reuse de qui on veut, quelle que soit sa couleur poli­tique ». A l’exception près d’un militant FN. « Ça m’est déjà arrivé. Il avait même sa carte ! Quand je l’ai décou­vert, il a eu deux heures pour faire ses vali­ses… »

L’avocat des diables

Parlant politique, ses déclarations d’amour radiophoniques s’adressent la plupart du temps à des personnalités décriées, tels Philippe Tesson, Alain Delon... « Ce sont surtout des gens profon­dé­ment humains qui sont restés sur leur ligne », rétorque la journaliste, prenant ensuite la défense du premier. « On lui fait un faux procès au plus mauvais moment de sa vie. Il vient de perdre sa femme. Son fils, Sylvain, est dans un état compliqué. Croire que Philippe est isla­mo­phobe, c’est être bête ou avoir envie de faire du buzz. C’est l’époque qui devient hypo­crite. Si on ne supporte plus ce qu’il dit, qu’on arrête de lui tendre le micro. Philippe a toujours été exces­sif ».

Quid de Valérie Trierweiler qu’elle ne porte pas, a priori, dans son cœur ? « Ça n’a jamais été une amie, même quand on travaillait ensemble à Paris Match. Alors, évide­ment, c’est une femme qui a clai­re­ment un problème de jalou­sie, mais son livre n’est, selon moi, ni du calcul ni de la vengeance. C’est une forme de courage ».

A la mort (politique) de DSK !

La transition est toute trouvée pour aborder l’épineux sujet de Dominique Strauss-Kahn. « J’ai trop souvent eu peur, oui. Entre 2011 et aujourd’­hui, j’ai telle­ment craint que des gens puissent penser que ma plainte contre Dominique Strauss-Kahn était un coup de pub, que je me suis mise en retrait. C’était une erreur. Mais je n’avais plus la force d’être jugée. C’est bizarre de le dire au sujet de la condi­tion fémi­nine, mais il faut des couilles pour n’en avoir rien à foutre de ce que pensent les autres. Sans doute n’en ai-je pas eu assez à ce moment-là ».

L’entretien se resserre progressivement sur le procès Carlton. « Disons qu’on est aujourd’­hui dans un pays, en 2015, où un homme peut dire qu’il ne savait pas que ces femmes étaient des pros­ti­tuées, mais qu’en même temps, il leur faisait des choses qu’elles ne voulaient pas faire. Alors, soit il ment et il savait qu’elles étaient des profes­sion­nelles, soit il s’agit tout simple­ment d’un viol. Mais bizar­re­ment, ça n’a pas ému plus que ça ».

Que DSK ne soit pas président relève, pour Tristane Banon, de la pure logique. « Pour moi, on parle de quelqu’un qui est mort ! DSK est mort le 15 mai 2011. Et les morts font de très mauvais prési­dents », explique calmement la jeune femme avant d’en venir à ses propres complexes.

L’âge de raison

« Je ne m’aime pas du tout. J’au­rais adoré être grande, brune avec des yeux verts. Comme je n’ai pas eu de père pour m’avoir répété, enfant, que j’étais une prin­cesse, j’ai ce complexe en moi ».

Ainsi que celui d’avoir trop souvent dérapé. « Je ne bois plus d’al­cool. Et l’idée de me mettre de la poudre dans le nez me perturbe. Ça doit être mon côté enfant ». De même, au sujet de sa relation plus que tumultueuse avec Nicolas Bedos, la journaliste affirme : « On a eu de nombreux échanges par textos un peu corsés mais, depuis que je l’ai féli­cité sur l’un de ses textes, ça va mieux. C’était une querelle de gamins ».

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @shahidaparides: Super excited to get our hands on the fabulous @ParisHilton new fragrance Rosé Rush! Made for the perfect touch of femi…
    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @kimpetras: MY MOOD WHEN I FOUND OUT THE I DON’T WANT IT AT ALL VID HAS A MILLION VIEWS ON YOUTUBE thank u @scotthoying thank u @ParisHi…
    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @Perfumania: Give the gift that's pink and glittery and smells delicious 😍 Shop Rosé Rush for the holidays: https://t.co/WTsbchm7NN #Rep…
    Détails