• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Valérie Trierweiler : son fils fait sa rentrée des clashes sur Twitter

Valérie Trierweiler : son fils fait sa rentrée des clashes sur Twitter
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Sur Twitter, Léornard Trierweiler prend la défense de sa maman qui jette un pavé dans la mare au moment de la rentrée politique et littéraire. Elle dézingue à tout-va son ex-compagnon au scooter.

Ils avaient déterré la hache de guerre au printemps, à croire qu’il n’y a pas eu de répit entre eux. Les deux plus célèbres ouailles de nos politiques se sont affrontés tout l’été par tweets interposés, lors des différentes affaires impliquant Sarkozy et son clan ou des décisions de François Hollande et de son gouvernement.

Louis Sarkozy et Léonard Trierweiler se sont piqués au vif ces dernières semaines sur le moindre sujet, allant aussi bien du match de football aux commentaires politiques, que de l’attaque personnelle aux « frais de gestion ».

Posté hier soir sur son compte Twitter, en marge de la sortie de l’ouvrage maternel, l’adolescent fait preuve d’un sens aigu de la communication politico-médiatique en créant et alimentant le buzz.

« Un livre se lit de la première à la dernière page pour être jugé. »

Les réactions des followers de Léonard sont très partagées partant du soutien inconditionnel au rejet catégorique, en passant par une certaine réserve ou une indifférence bien sentie.

La sortie ce jeudi du livre-choc de Valérie Trierweiler, au titre qu’on suppose tout empreint d’ironie (« Merci pour ce moment » aux éditions Les Arènes, tiré à près de 200 000 exemplaires), met en effet le feu aux poudres de l’actualité tant média que politique.

Elle s’y livre sans vergogne nous gratifiant de son désespoir, de son humiliation et de sa rivalité tant avec Ségolène Royale que Julie Gayet.

Morceaux choisis : «Je saisis le petit sac en plastique qui contient des somnifères », »J’avale ce que je peux », « Je sens la bourrasque qui va s’abattre sur moi et je n’ai pas la force d’y résister. Je veux fuir. Je perds connaissance ».

Gageons que le post de l’apprenti cuisinier qu’est le fils de la journaliste sera le théâtre d’échanges d’amabilités bien huilées ces prochains jours et dopera les ventes de cette confession manuscrite.

Par Guillaume

Réagissez à l'actu people 3
Par diank diop | le Jeudi 04 Septembre - 12:44
madiagne
jaime une fille sinssere
0
Par emilienne | le Vendredi 05 Septembre - 10:56
langue de vipère
Madame Trierweiler, vous n’êtes pas digne de demeurer dans notre pays, votre soif de vengeance est à la mesure de votre pouvoir d’intrigue qui vous a hissé à une place que vous n’avez pas su tenir. Toute femme aujourd’hui connait plusieurs vies, plusieurs hommes, il faut assumer nos ruptures et savoir respecter nos anciens compagnons et compagnes. Quand il s’agit d’un Président de la République dans la tourmente de potentiels conflits de grande ampleur, c’est la décence même que de se taire. Il y a des psychanalytes pour vous écouter et vous amener à réfléchir sur vos engagements. Vous ne méritez pas de vous exprimer dans notre langue, malheureusement vous serez victime de ce scandale car vous aimez le scandale et n’en voyez pas les limites. Retirez-vous dans l’ombre avec l’argent que vous aurez sans doute gagné, alors nous vous oublierons toutes et tous. Vous n’êtes pas digne de la liberté que les femmes de ma génération (j’ai 73 ans, veuve puis divorcée d’hommes brillants) ont conquise sans jamais salir les hommes qu’elles avaient aimés, et aiment encore car l’amour jamais ne s’éteint. Consultez au plus vite puis partez oeuvrez auprès des pauvres en refusant toute photographie. Faites-vous oublier …. vos lecteurs vous oublieront dés l’hiver arrivé si aucune catastrophe ne vient nous ramener à la dure réalité d’un monde qui se fracture sous le poids des haines et des intérêts. Deux mobiles qui sous-tendent votre plume agressive. Laissez-là tomber, ce n’est pas votre vocation. Je vous le souhaite pour vous et pour notre beau pays que mes parents, socialistes dans le sillage de Léon Blum, n’auraient pas voulu voir détruire par des mots de notre langue.
0
Par mamica | le Mardi 16 Septembre - 11:26
Joli casque
Un Président de la République Française qui se conduit comme un gamin de 15 ans ne peut absolument plus parler du respect de la fonction alors qu'il est le premier à devoir la respecter .
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    It’s that time! https://t.co/oTBxoxemAH
    Détails
  • 14 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Quel bonheur @Ahmed_Sylla en spectacle!!❤️❤️❤️❤️merci @C8TV
    Détails
  • 14 déc lafouine @lafouine78
    merci @HITRADIOMA pour ce bouquet de fleurs, Ça nous va droit au cœur 💪🏼 https://t.co/22bi6e2BUr
    Détails