• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Valéry Giscard D’Estaing mort : Retour sur les phrases cultes de l’ancien président

Valéry Giscard D’Estaing mort : Retour sur les phrases cultes de l’ancien président
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Valéry Giscard D’Estaing a été un président qui a beaucoup marqué les Français. Tout au long de sa carrière, l’ancien homme politique s’est fait connaître grâce à certaines phrases et formules désormais cultes. Non Stop People vous en dit plus.

Ce mercredi 2 décembre, les Français ont perdu un ancien président de la République. A l’âge de 94 ans, Valéry Giscard D’Estaing est décédé des suites du Covid-19. Tout au long de sa carrière d’homme politique, VGE s’est démarqué de ses confrères grâce à des phrases et formules désormais cultes. Les Français se souviennent notamment de la dernière phrase de Valéry Giscard D’Estaing en tant que président en 1981 : "Au revoir". Alors que le candidat battu à la présidentiel adressait un message de départ, il a donc lancé "au revoir", avant de se lever et sortir du cadre laissant une chaise vide à l’écran : "À la fin de mon texte, je voulais signifier que je partais. Ce qui consistait à se lever de mon siège et à partir.Simplement, je n’avais pas vu que le bureau était si loin de la porte. Je croyais que c’était à trois mètres. En fait, c’était à sept ou huit mètres", avait expliqué Valéry Giscard D’Estaing sur Europe 1 en 2015.

"Vous n’avez pas le monopole du coeur"

Bien avant ce moment à la télévision, Valéry Giscard D’Estaing s’était illustré devant le général de Gaulle en 1967 lorsqu’il avait définit sa position dans la majorité gaulliste par la formule "oui, mais. L’autorité du président de la République ne doit trancher qu'après les délibérations nécessaires". En 1974, lors de son débat télévisé contre François Miterrand, VGE n’avait pas hésité à interrompre son adversaire : "Je trouve toujours choquant et blessant de s'arroger le monopole du cœur. Vous n'avez pas Monsieur Mitterrand, le monopole du cœur ! Vous ne l'avez pas... J'ai un cœur comme le vôtre qui bat à sa cadence et qui est le mien". En 2004, Valéry Giscard D’Estaing s’était illustré d’une petite phrase étonnante lorsqu’il a été reçu à l’Académie française  : "A mon âge, l'immortalité est devenue une valeur refuge". Enfin en 2005, Valéry Giscard D’Estaing avait défendu le projet de Constitution européenne : "C'est un texte facilement lisible, limpide et assez joliment écrit. Je le dis d'autant plus aisément que c'est moi qui l'ai rédigé".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 Jan Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @bethsbeautybox_: So excited to finally get my hands on these 😍 @KimKardashian @KKWFRAGRANCE https://t.co/36VI0Am2TD
    Détails
  • 21 Jan Non Stop People @NonStopPeople
    Armie Hammer : son ex-femme réagit aux accusations de cannibalisme https://t.co/WqzPLmHI1H https://t.co/KorpHQKoqp
    Détails
  • 21 Jan Kim Kardashian West @KimKardashian
    You’re going to love BFF! I can’t wait for you to try it https://t.co/An31PnVEXF
    Détails