• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Politique

Vincent Lambert mort : Michel Houellebecq accable le gouvernement

Vincent Lambert mort : Michel Houellebecq accable le gouvernement
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce jeudi 11 juillet 2019, Vincent Lambert est mort. Dans un état végétatif depuis onze ans, il était devenu le symbole du débat de la fin de vie en France. Dans une tribune partagée sur le site Le Monde, Michel Houellebecq dénonce l’ingérence de l’Etat. Non Stop People vous en dit plus.

Vincent Lambert est mort ce jeudi matin, comme l’a annoncé sa famille via l’AFP. "Vincent est décédé à 8H24 ce matin" au CHU de Reims, a précisé son neveu François avant de faire part de "son soulagement après des années de souffrance pour tout le monde". A 42 ans, Vincent Lambert se trouvait dans un état végétatif depuis un accident de la route survenu en 2008. Ces dernières années, il était au cœur des débats sur la fin de vie en France. Sa famille, déchirée entre ceux qui voulaient poursuivre les traitements et les autres qui dénonçaient un "acharnement thérapeutique", a assisté à l’arrêt de l'hydratation et de l'alimentation par sonde, ainsi qu'à une "sédation profonde et continue". Face à l’engouement médiatique, Le Monde a publié une tribune signée par l’écrivain Michel Houellebecq, et écrite avant le décès de Vincent Lambert.

"Il n’était même pas en fin de vie"

Dans son texte, il s’insurge contre la surmédiatisation de l’affaire et surtout contre l’Etat qui a pris, de son plein gré, une décision qui ne lui revenait pas : "L'Etat français a réussi à faire ce à quoi s'acharnait, depuis des années, la plus grande partie de sa famille : tuer Vincent Lambert". Il s’en prend notamment à la ministre de la Santé, Agnès Buzin, qui a tout fait pour que la reprise des traitements n’ait pas lieu. "J’aurais dû me méfier d’Agnès Buzyn. Je m’en méfiais un peu, à vrai dire, depuis que je l’avais entendu déclarer que la conclusion à tirer de ces tristes événements, c’est qu’il ne fallait pas oublier de rédiger ses directives anticipées". Alors "fallait-il tuer Vincent Lambert ?" interroge Michel Houellebecq qui rappelle que ce dernier "n’était nullement en proie à des souffrances insoutenables. Il n’était même pas en fin de vie." L’écrivain de 63 ans poursuit en accusant les médias d’en avoir trop fait, faisant de Vincent Lambert "un symbole", "un exemple" bien malgré lui. Le cas Vincent Lambert n’a décidément pas fini de diviser…

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 juil Justin Bieber @justinbieber
    RT @MTV: @justinbieber ahhhh congrats on your #vma nomination, justin! vote at https://t.co/CGTLSIBpj8 🍦 https://t.co/OE7ohJ84UQ
    Détails
  • 23 juil Rihanna @rihanna
    almost drop my phone. how? https://t.co/FtcxMGTDbS
    Détails
  • 23 juil Lady Gaga @ladygaga
    Thank u @MTV @vmas for the 2 nominations for “Shallow”! 💝 https://t.co/d089doTXFv https://t.co/KVXB9JI4lg
    Détails