Politique

Vol MH 17 : L’une des Pussy Riot pousse un coup de gueule

Vol MH 17 : L’une des Pussy Riot pousse un coup de gueule
  • A-
  • A+

Masha Alekhina, l’une des Pussy Riot a publié samedi dernier dans The Guardian une tribune concernant « le mensonge des dirigeants » suite au tragique crash de la Malaysian Airlines. Elle fustige également les médias Russes ayant favorisé la désinformation autour du drame.

Le 17 Juillet dernier, 297 personnes perdaient la vie à bord du Boeing 777 de Malaisia Airlines lors du vol MH 17 qui devaient les emmener à Kuala Lumpur alors qu'ils survolaient les zones contrôlées par les rebelles dans l'est de l'Ukraine. Etaient alors pointés du doigt très rapidement les rebelles pro-Russes. Deux jours après, l’une des membres des Pussy Riot, Masha Alekhina, a donné de sa plume pour dénoncer les méthodes d’information des médias Russes en lien étroit avec le gouvernement du pays.

Alors que Vladimir Poutine, entre autres, se retrouve dans une situation délicate suite à la terrible erreur présumée des miliciens pro-russes qui pensaient abattre un avion militaire, la jeune femme décide de rétablir sa vérité. Elle dénonce la désinformation qui a découlé de l’événement :

« Alexander Borodaï, le premier ministre autoproclamé de la république populaire de Dontesk (RPD), qui a été ajouté à la liste des sanctions américaine un jour avant le crash, a simplement déclaré: «Si c'était vraiment un avion de ligne, alors nous ne l'avons pas abattu.» Cette déclaration est une version résumée de la position souvent adoptée par les autorités russes: n'admettez rien, quoi qu'il arrive, même si cela constitue un mensonge évident »

Une erreur tragique causée par « la rage et le patriotisme »

Elle note ensuite l’invraisemblable mensonge des dirigeants « Il y a trop de preuves que le vol de Malaysia Airlines a été abattu par l'armée pro-russe de la RPD. Pas volontairement: c'était un accident tragiquement idiot, une erreur trop facile à faire quand les gens sont embrouillés (ou se font embrouiller par leurs dirigeants), quand la rage naissante et le patriotisme sont dirigés vers une cible aussi vaste que le ciel. Mais plutôt que d'admettre leurs erreurs, nos dirigeants nous demandent d'accepter des mensonges ».

L’enquête est en cours. Alexandre Borodaï a demandé à ce qu’aucun corps ne soit déplacé de la zone à moins que des experts internationaux accompagnent le convoi tout au long du trajet. Il a déclaré « Nous n'avons pas confiance en la partie adverse ».

 

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    @BaudMallory it's all in English!!Brian got out of the kitchen😂🇺🇸😂

    Détails
  • 06 déc xoxo, Joanne @ladygaga

    Thank you to the musical singing angel fashion Queen @TheRealDaphne for lending me these major purple heels. Thank… https://t.co/A2NDi8j9kV

    Détails
  • 06 déc Non Stop People @NonStopPeople

    #NickiMinaj se moque d'une femme atteinte d'une maladie mentale ! https://t.co/qx8JQdbrJE https://t.co/fiexN6C1P6

    Détails