• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Royauté

Meghan Markle aux commandes de Vogue : Cette exigence qu’elle a imposée

Meghan Markle aux commandes de Vogue : Cette exigence qu’elle a imposée
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ex-actrice et maintenant duchesse, Meghan Markle a décidé de devenir rédactrice en chef du magazine Vogue, pour l'édition du mois de septembre du magazine britannique. Et pour ce poste, la maman d’Archie Harrison avait quelques conditions à faire respecter. Non Stop People vous en dit plus.

Suite à des révélations du Daily Mail, la rumeur courait depuis la mi-juillet. Meghan Markle l’a confirmé sur Instagram quelques jours plus tard. Le 28 juillet, la duchesse de Sussex a annoncé qu’elle avait bel et bien collaboré avec l’édition britannique du magazine Vogue, en vue de son numéro du mois de septembre prochain. "Être rédactrice en chef invitée […] a été une expérience extrêmement enrichissante, éducative et inspirante. Après avoir travaillé discrètement sur ce projet pendant des mois, je suis heureuse de pouvoir enfin le partager avec vous aujourd’hui", a déclaré la maman d’Archie Harrison, sur Instagram.

Pour ce numéro, élaboré avec Edward Enninful, rédacteur en chef de Vogue depuis 2017, Meghan Markle a tenu à rendre hommage à une quinzaine de personnalités féminines. Toutes ont marqué l’actualité à leur façon. Parmi elles, Greta Thunberg, militante écologiste de 16 ans, Laverne Cox, actrice transgenre et star de la série "Orange Is the New Black", ou encore le top Adwoa Aboah et l’immense comédienne, Jane Fonda. Toutes ont été sacrées "Les actrices du changement".

"Je veux voir des taches de rousseur"

Parmi ces femmes fortes, une seule manque à l’appel : Meghan Markle elle-même. Et si tel est le cas, c’est notamment parce que la duchesse a refusé d’apparaître en couverture du magazine féminin. Son unique condition pour participer au numéro du mois de septembre. "Dès le début, nous avons parlé de la couverture, à savoir si elle devait y apparaître ou non", a raconté Edward Enninful, cité par nos confrères du Huffpost. "Finalement, elle s’est dit que ce serait en quelque sorte de la ‘vantardise’ […] Elle a préféré se concentrer sur les femmes qu’elle admire", a-t-il ajouté.

Le photographe Peter Lindberg, en charge de la Une de Vogue, garde un autre souvenir des exigences de Meghan Markle. "Les instructions que m’a transmises la duchesse ont été claires : ‘je veux voir des taches de rousseur’", s’est remémoré le photographe auprès de Vogue. Une exigence qu’elle lui aurait transmise lors d’une conversation téléphonique et lourde de sens. En effet, depuis la révélation de son idylle avec le prince Harry, Meghan Markle a toujours pris soin d’arborer ses taches de rousseur sans aucun complexe. La preuve, lorsqu’elle faisait la couverture de Vanity Fair, peu de temps après l’officialisation de son couple, l’ex-actrice faisait la couverture du magazine en affichant fièrement ses taches. Dans une interview accordée au magazine Allure, elle expliquait cette prise de position. "Je vais vous dire ce que mon père m’a dit lorsque j’étais plus jeune : ‘un visage sans taches de rousseurs, c’est une nuit sans étoiles’". 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Omar Sy, Nekfeu… : Nadine Morano s'en prend à leur tribune contre l'islamophobie https://t.co/d6A7TNAAfq https://t.co/R8fPJ1u1RV
    Détails
  • 16 oct Non Stop People @NonStopPeople
    DALS 2019 – Clara Morgane : Pierre-Jean Chalençon tacle sa participation https://t.co/hx2hDuoKbc https://t.co/AOYxPMM76L
    Détails
  • 16 oct Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #MorandiniLive ⚖️Laeticia Hallyday renonce à faire appel. @Rolanperez1 avocat répondra à nos qu…
    Détails