• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Royauté

Royal Baby: la reine peut mettre son veto sur les parrains et les marraines (Exclu Vidéo)

Royal Baby: la reine peut mettre son veto sur les parrains et les marraines (Exclu Vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Meghan Markle et le Prince Harry ont présenté officiellement leur fils à la presse le 8 mai. Si le visage et le prénom de l'enfant ont été dévoilés, aucun détail sur le choix des parrains et marraines n'a été révélé. Le suspense est à son comble ! Invité dans l'émission "Le Débrief" sur Non Stop People, Bernard Cotteret, historien de l'Angleterre a expliqué que la reine pourrait mettre son veto sur ces choix.

Qui dit naissance royale britannique dit forcément bâpteme! A l'occasion de la présentation officielle du "royal baby", la presse internationale pensait également apprendre les noms des futurs parrains et futures marraines d'Archie. Secret bien gardé, rien n'a été révélé. Les rumeurs fusent et la liste de célébrités s'aggrandie de plus en plus. Serena Williams? George Clooney? David ou Victoria Beckam? Est-ce possible pour le duc et la duchesse de Sussex qu'une personne sans titre monarchique soit le parrain ou la marraine de leur premier enfant? Pas si sûr! "La reine a son mot à dire, tout comme sur le prénom. C'est même beaucoup plus que ça. C'est absolument évident. La monarchie gère remarquablement son image. (...) C'est un choix qui va être stratégique" explique Bernard Cotteret, spécialiste de l'histoire d'Angleterre.

La reine plus laxiste avec Harry qu'avec William

Si l'on en croit les bookmakers, Meghan Markle et le prince Harry devraient désigner leurs meilleurs amis respectifs, à savoir la styliste canadienne Jessica Mulroney et l’homme d’affaires anglais Charlie Van Straubenzee. Elton John ou Ophrah Winfrey sont aussi sur la liste. Cela serait plutôt étonnant puisque Kate Middleton n'avait même pas pu désigner sa soeur Pippa comme marraine...  Mais les jeunes parents aiment casser les codes du protocole. Et il se pourrait bien que la reine soit beaucoup moins exigeante avec le prince Harry qu'avec son fils Charles ou le prince William. Sûrement parce que le duc de Sussex n'est qu'à la sixième place dans l'ordre de succession et que son fils, Archie n'est qu' à la septième place. Leurs chances d'accéder un jour au trône d'Angleterre sont donc plus que minimes.

 

Par Célia Baroth

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Loana, un entourage nocif ? Cet argent "volé" par un ex-agent "véreux" (Exclu vidéo) https://t.co/OBbvIUgUc9 https://t.co/OW7TRsfXTl
    Détails
  • 25 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Alain Bernard : Le nageur évoque les souffrances de sa mère victime d'une expérimentation médicale… https://t.co/ZNeazty8Kp
    Détails
  • 25 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Eric Zemmour : Echange tendu avec Gérald Darmanin sur Génération Identitaire https://t.co/4VdvIyCqCi https://t.co/bZjZcwietz
    Détails