• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Accusation d’agressions dans le patinage : Didier Gailhaguet, réclame 300.000 euros à la ministre des Sports

Accusation d’agressions dans le patinage : Didier Gailhaguet, réclame 300.000 euros à la ministre des Sports
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dénonçant à l’AFP le “comportement fautif de la ministre des Sports" à son encontre, Didier Gailhaguet, l’ex-président de la Fédération française des sports de glace, lui réclame près de 300.000 euros d'indemnisation. Découvrez sa déclaration avec Non Stop People.

Estimant avoir été traité en “bouc émissaire” par la ministre des Sports, l’ancien patron du patinage français (FFSG), Didier Gailhaguet, lui demande 302 550 euros euros d’indemnisation. Selon lui, Roxana Maracineanu a “exercé une pression décisive” pour le pousser à démissionner en février à la suite des nombreuses accusations de viol et d’agressions sexuelles au sein de la fédération. Tout cela “au mépris de l’indépendance de la fédération et alors que cela ne relevait pas de ses attributions”, écrit-il par l’intermédiaire de son avocat William Bourdon, dans un courrier à la ministre dévoilé par Le Monde.  

Avant même “toute action contentieuse”, il réclame une “indemnisation préalable” dont la somme a été calculée par le cabinet de son avocat. Celle-ci correpondrait aux vingt-sept rémunérations mensuelles que le dirigeant aurait perçues entre mars 2020 et juin 2022, s’il était allé au bout de son mandat. En cas de refus de la part de  Roxana Maracineanu ou de non réponse d’ici deux mois, Didier Gailhaguet pourrait saisir le tribunal administratif.

Didier Gailhaguet victime "d’un climat médiatique abrasif sur les violences sexuelles" ? 

Pour rappel, l’ancien patron (FFSG) a présenté sa démission à la suite des révélations de la patinause Sarah Abitbol. Dans son livre “Un long silence”, l’athlète accuse ses anciens entraîneurs, dont Gilles Beyer, de viol et agressions sexuelles. Didier Gailhaguet est pointé du doigt pour avoir gardé ce dernier dans le circuit du patinage, malgré des soupçons. Pour se défendre, il rappelle dans son recours administratif avoir demandé au ministère des Sports de diligenter une enquête sur Gilles Beyer dès 1999. 

Ses avocats Mes William Bourdon et Vincent Brengarth dénoncent auprès de l’AFP le “comportement fautif de la ministre des Sports qui, pour obtenir la tête de Didier Gailhaguet, s’est saisie d’un climat médiatique abrasif sur les violences sexuelles, le désignant comme bouc émissaire pour échapper à ses propres turpitudes et ce alors qu’aucune enquête n’avait été effectuée”. Toujours selon eux, “l’éviction brutale” et “forcée de Didier Gailhaguet” s’inscrit dans une “logique de fait du prince, comportement qui doit être étranger à tout responsable dans une démocratie”.

Par C.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 nov Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    🤣🤣🤣 #TPMP bonne nuit mes amours ❤️ https://t.co/0H1kq3tSvz
    Détails
  • 23 nov Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @MileyNewsAccess: .@MileyCyrus full #PlasticHearts interview with @zanelowe is now up on Miley's YouTube channel! Watch here: https://t…
    Détails
  • 23 nov Justin Bieber @justinbieber
    RT @spotifycharts: #Monster collab with @ShawnMendes and @justinbieber debuts at #1 ❤️ These Top 10 Song Debuts had the biggest opening we…
    Détails