• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Adil Rami victime d'un burn-out après le Mondial en Russie : "mon mental m'a lâché"

Adil Rami victime d'un burn-out après le Mondial en Russie : "mon mental m'a lâché"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce sont de rares confidences. Dans un entretien accordé à Canal +, dimanche 17 février, Adil Rami a confié avoir été victime d'un "burn-out" juste après la Coupe du monde en Russie. Non Stop People vous en dit davantage.

S'il n'a pas disputé le moindre match sous les couleurs tricolores lors du Mondial en Russie, Adil Rami a joué un rôle décisif dans la bonne ambiance de groupe qui a porté les Bleus jusqu'à la victoire. Tout au long de la compétition, le défenseur de 33 ans n'a cessé de faire preuve d'une bonne humeur à toute épreuve, multipliant les sorties et déclarations cocasses. Pourtant, en coulisses, le champion du monde n'affichait pas le même sourire. Dimanche 17 février, c'est dans l'émission "Canal Football Club" qu'Adil Rami a révélé avoir été victime d'un "burn-out" après la Coupe du monde en Russie. Depuis, le joueur marseillais le concède : il "galère mentalement et physiquement". Une situation qui résulterait selon lui de son manque de "vacances". "Mon mental a lâché" a-t-il précisé face aux caméras de Canal+.

"Je me forçais, mais je n'y arrivais pas"

Un burn-out qui l'a même tenu éloigné des terrains de football, et qui a eu un impact considérable sur son esprit de compétition : "Même l'odeur de la pelouse, je ne la ressentais plus. Je n'avais même plus envie de taper les attaquants. Je me forçais, mais je n'y arrivais pas. Parfois j'ai même été agressif avec des gens qui me demandaient des photos, des gens qui me filmaient sans me demander." Mais l'entourage d'Adil Rami, qui partage sa vie avec Pamela Anderson dans la cité phocéenne, a aussi souffert de la situation : "J'étais aigri, avec mon entourage, avec les gens qui étaient autour de moi, chose que je déteste montrer. Aujourd'hui, je suis content d'avoir été blessé, c'est bizarre mais je suis content d'avoir été aussi longtemps de côté, parce qu'aujourd'hui, j'ai enfin faim." La bonne humeur et l'esprit combattif d'Adil Rami ne sont jamais loin. Après cette traversée du désert, le défenseur a trouvé la solution : "Après les entraînements, je vais faire de la boxe ou du cross-fit. Ça, c'est pas bon pour les attaquants." Adil Rami, un joueur qui renait de ses cendres !

Par Sarah Mannaa

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people