• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Sport

Adil Rami violent avec Pamela Anderson ? Des féministes s’insurgent

Adil Rami violent avec Pamela Anderson ? Des féministes s’insurgent
  • A-
  • A+
Partager Google+

En annonçant sa rupture avec Adil Rami, Pamela Anderson accusait le footballeur d’avoir été violent avec elle. Dans la soirée du mardi 25 juin, des militantes féministes ont demandé le retrait du joueur de la campagne de Solidarité Femmes, contre les violences conjugales. Non Stop People vous en dit plus.

"Il est venu à mon hôtel […] J’ai un garde du corps parce qu’il me fait peur", racontait Pamela Anderson. Le mardi 25 juin, la blonde incendiaire de 51 ans annonçait avoir rompu avec Adil Rami. Dans le fil des commentaires de sa publication Instagram, l’actrice faisait état de violences, notamment psychologiques, qu’elle aurait subies au fil de ses deux ans de vie commune avec le footballeur. "Il voulait toujours que je sois à côté de lui. Ou que je filme chaque lieu dans lequel je me trouvais […] Il ne devrait pas être le visage d’une campagne de protection des femmes victimes de violences conjugales […] Il m’a fait du mal et menacée à de nombreuses reprises […] J’ai essayé de partir une dizaine de fois. A chaque fois, il me pourchassait pour me dire qu’il mourrait avec moi. Qu’il irait en thérapie. Qu’il ne me ferait plus de mal", témoignait la comédienne et activiste.

"On ne peut pas nier les choses" 

Devenu emblème de la lutte contre les violences conjugales, en participant à une campagne de l’association féministe Solidarité Femmes, Adil Rami est désormais dans le viseur de plusieurs militantes féministes. Interrogées par nos confrères de 20 Minutes, le mardi 25 juin, ces dernières estiment que le footballeur de 33 ans ne peut plus représenter la campagne anti-violences domestiques. "On ne peut pas nier les choses, c’est très embarrassant pour notre association, c’est très grave", a raconté une militante anonyme au quotidien. 

Pour la responsable d’une section locale, la campagne pourrait être interrompue. "Si les faits se révèlent exacts, c’est très dérangeant… C’est même plus que dérangeant ! Il faut absolument dénoncer tout ça et tout arrêter avec lui. On ne peut pas accepter qu’Adil Rami soit le leader de notre cause, et de quelque cause féministe que ce soit, si effectivement c’est quelqu’un qui violente les femmes. Même si c’est uniquement psychologique", peut-on lire sur le site de 20 Minutes. Le début d’une tourmente pour Adil Rami ?

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Morgan Ciprès accusé de harcèlement sexuel sur mineure : le patineur réagit https://t.co/0xnzHERPKN https://t.co/IXdafsJxrB
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #MorandiniLive 📣7e jour de grève : la prise de parole de @EPhilippePM attendue, retour sur les…
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Eric Zemmour poursuivi en justice après son discours polémique sur LCI https://t.co/6qzMTDQbZu https://t.co/XeeUCzPe4g
    Détails